Lundi 17 décembre 2018 | Dernière mise à jour 15:40

France Fillette de 3 ans oubliée dans un bus scolaire

Des parents et leur petite fille ont été quittes pour une grosse frayeur, mardi. L'enfant a été oubliée durant quatre heures.

Dans cette affaire, l'école comme le chauffeur ne se sont pas inquiétés. (Photo d'illustration)

Dans cette affaire, l'école comme le chauffeur ne se sont pas inquiétés. (Photo d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il a fallu la présence d'esprit de sa soeur de neuf ans pour qu'une fillette de trois ans soit libérée des griffes d'un bus scolaire, mardi, dans lequel elle avait été oubliée. Son père raconte que son aînée, voulant faire un bisou à sa cadette, à midi, et ne la trouvant pas, a donné l'alerte. L'école ne s'était visiblement pas inquiétée de son absence.

Lilou a ainsi passé quatre heures attachée dans le véhicule d'une quinzaine de places, en Dordogne (F). Le chauffeur ne s'est pas aperçu qu'elle n'était pas descendue à l'école maternelle d'Excideuil.

Le chauffeur démissionne

Alerté, l'établissement a demandé au conducteur de retourner vérifier son bus. Il y a découvert la fillette, endormie, après avoir beaucoup pleuré et s'être urinée dessus. Les parents, très remontés, ont exigé des sanctions. «Il n'y a pas eu d'appel de l'école. Je ne trouve pas ça normal. Nous sommes surtout en colère après la société de transports. Le chauffeur a commis une faute professionnelle, c'est grave», ont-ils raconté à France Bleu.

Mercredi, le chauffeur du bus a annoncé sa démission, déclarant toutefois que l'appel à la descente du véhicule n'avait pas été effectué. (cbx/nxp)

Créé: 15.03.2018, 16h49

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.