Lundi 12 novembre 2018 | Dernière mise à jour 18:42

Elections américaines Floride, Géorgie: vers de nouveaux décomptes

Les résultats sont si serrés dans certains Etats qu'il va falloir recompter les bulletins. C'est le cas en Floride et en Géorgie.

Vers un possible retournement de situation en Arizona

Une candidate républicaine dont la victoire semblait assurée dans la course au Sénat en Arizona a vu jeudi sa rivale démocrate prendre l'avantage alors que les bulletins de vote étaient quasiment tous dépouillés, d'après les résultats officiels. Si la démocrate Kyrsten Sinema, 42 ans, venait à l'emporter contre Martha McSally, 52 ans, soutenue par Donald Trump, la majorité républicaine au Sénat serait finalement moins nette qu'anticipée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'issue de certains scrutins des élections de mi-mandat qui se sont déroulées mardi aux Etats-Unis restait indécise jeudi. Il faudra sans doute recompter les bulletins de vote.

C'est le cas par exemple en Géorgie, où le républicain Brian Kemp a clamé mercredi victoire dans l'élection au poste de gouverneur, avec un léger avantage sur la candidate démocrate, Stacey Abrams.

L'issue est très serrée et Brian Kemp recueillait jeudi matin 50,33% des suffrages, selon les résultats préliminaires. Si bien que l'équipe de campagne de Stacey Abrams, qui aspire à devenir la première femme noire élue à un poste de gouverneur d'Etat, a promis d'engager un recours.

Ecart de 0,22 point

Dans une circonscription sénatoriale de Floride, un avocat du sortant démocrate Bill Un autre scrutin sénatorial est également très serré en Floride, où le républicain Rick Scott ne devance son adversaire démocrate que de 0,22 point. Dans cet Etat, la loi veut que si moins de 0,5 point sépare les deux finalistes, un nouveau dépouillement soit automatiquement ordonné.

Rick Scott, gouverneur en fin de mandat, affronte pour un poste de sénateur à Washington le sénateur démocrate sortant Bill Nelson. M. Scott a annoncé jeudi qu'il avait porté plainte contre deux responsables électoraux. Après la réduction de son avance sur Bill Nelson dans les résultats non encore définitifs, il a estimé qu'il y avait eu fraude.

«Le peuple de Floride mérite l'équité et la transparence», a déclaré lors d'une conférence de presse M. Scott, qui est gouverneur jusqu'à janvier. «Chaque Floridien devrait être préoccupé qu'il puisse y avoir une fraude effrénée dans les comtés de Palm Beach et de Broward», a-t-il dit.

Le président Donald Trump a apporté son soutien au candidat républicain Rick Scott. «Les autorités examinent un autre gros scandale de corruption lié à la fraude électorale dans les comtés de Broward et de Palm Beach», a tweeté M. Trump. «La Floride a voté pour Rick Scott !»

Avantage en recul

Dans la course au poste de gouverneur de Floride, on semble là aussi s'acheminer vers un nouveau décompte, manuel, des voix. L'avance du républicain Ron DeSantis s'est amenuisée jeudi face au démocrate Andrew Gillum, qui a d'ores et déjà reconnu sa défaite.

L'avantage de Ron DeSantis était ramenée à 38'500 voix jeudi après-midi, soit 0,47%. Or, l'Etat de Floride procède à un nouveau décompte, électronique, si la marge tombe sous la barre des 0,50%.

Dans le même temps, une élection à un poste de sénateur, en Arizona, pose aussi problème. Jeudi matin, la républicaine Martha McSally atteignait 49,4% et la démocrate Kyrsten Sinema 48,4%, et il restait encore plusieurs centaines de milliers de bulletins à comptabiliser. (ats/nxp)

Créé: 08.11.2018, 23h35

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.