Lundi 24 juin 2019 | Dernière mise à jour 13:52

Union européenne Le FN doit s'expliquer sur ses dépenses

Le Parlement européen a laissé une dernière chance au Front national de préciser l'usage de près de 500'000 francs.

Certaines dépenses du Front national au Parlement européen sont considérées comme suspectes.

Certaines dépenses du Front national au Parlement européen sont considérées comme suspectes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe du Front national (FN) au Parlement européen a reçu une dernière chance de justifier plus de 427'000 euros (491'000 francs environ) de dépenses suspectées d'être non conformes, au risque de devoir les rembourser, selon une décision du Bureau du Parlement dont l'AFP a eu connaissance mardi.

Le Bureau, «à qui revient la décision définitive sur le montant à rembourser au Parlement européen, entend accorder, avant de prendre une décision définitive, aux représentants du groupe ENL (Europe des nations et des libertés, ENF en anglais, ndlr) la possibilité de formuler d'autres remarques par écrit», indique le texte retenu lors d'une réunion à huis clos lundi soir.

Audit mené

Le groupe ENL est composé de 36 eurodéputés, dont près de la moitié issus du FN français, mais aussi des représentants du FPÖ autrichien ou du Parti pour la liberté (PVV) néerlandais.

Un audit mené sur ses comptes de l'année 2016 avait émis des doutes sur un total de plus de 500'000 euros, conduisant le Parlement à réclamer des «clarifications» au groupe.

Parmi ces dépenses, figurent des repas à plus de 400 euros par personne, une centaine de cadeaux de Noël à plus de 100 euros, ainsi que quelque 230 bouteilles de champagne dont six d'une valeur de plus de 81 euros.

Le groupe ENL se voit accorder «une dernière chance» de se justifier d'ici la mi-juin, selon une source proche du dossier.

Argent à rembourser

A l'issue de cet audit, la commission de contrôle budgétaire du Parlement européen avait estimé en mars que devraient être remboursés quelque 38'890 euros «pour des dépenses non étayées par des pièces justificatives adéquates» et quelque 388'280 euros «pour des dépenses enfreignant les règles relatives aux marchés publics».

Seul habilité à exiger un remboursement de frais, le Bureau du Parlement européen, organe de direction de l'institution qui décide notamment des montants alloués aux partis politiques représentés, est constitué de son président, l'Italien Antonio Tajani, et de ses 14 vice-présidents.

Cet organe doit chaque année valider les comptes des différents groupes politiques, où ces derniers justifient l'utilisation des fonds européens qui leur sont versés pour couvrir leurs coûts de fonctionnement.

Ces fonds sont différents de ceux utilisés par les eurodéputés pour rémunérer leurs assistants parlementaires qui ont valu à plusieurs eurodéputés des demandes de remboursement pour des emplois jugés fictifs. (afp/nxp)

Créé: 29.05.2018, 14h16


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.