Jeudi 13 décembre 2018 | Dernière mise à jour 07:20

Météo La France essuie de violents orages: un Allemand porté disparu

Le Centre-Est et le Sud-Est de l'Hexagone ont été particulièrement touchés. Le disparu faisait partie de l'encadrement d'une colonie de vacances dans le Gard.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des orages et des fortes pluies se sont abattus jeudi sur le Centre-Est et le Sud-Est de la France, nécessitant des évacuations de campings et colonie de vacances dans le nord du Gard où un Allemand est porté disparu.

Quelque 80 personnes, dont des jeunes Allemands d'une colonie de vacances de la région de Leverkusen, ont été menacées par des eaux de ruissellement en fin de matinée dans des campings à Saint-Julien de Peyrolas (Gard). Toutes ont pu être secourues dans l'après midi à l'exception d'un Allemand de 70 ans qui faisait partie de l'encadrement de la colonie de vacances.

Caravane emportée

Suite à la brusque montée des eaux de l'Ardèche, l'homme s'est réfugié dans sa caravane qui a été emportée et retrouvée «vide et disloquée» en bordure de la rivière non loin du camping. L'Ardèche a débordé de son lit à plusieurs endroits et présentait jeudi après-midi un débit boueux et violent.

Aux alentours, des véhicules, des pompiers et de nombreux «hommes grenouilles» en combinaison de plongée rouge participaient aux recherches.

Hypothermie et blessures légères

Un enfant, en hypothermie, de la colonie de vacances de 120 enfants, ainsi que trois personnes légèrement blessées, ont été hospitalisées à Bagnols-sur-Cèze.

De nombreuses tentes et installations des campings ont été déchirées et démolies par l'orage. «On va sûrement demander un hébergement d'urgence», témoignait sous une pluie battante Gudrun Weissmeyer, 37 ans, une touriste originaire de Munich. «On n'est pas équipés pour ce temps», déplorait-elle en montrant ses deux filles et son mari glissant dans la boue en sandales.

Quelque 300 pompiers dont des renforts venus des Bouches-du-Rhône, de l'Hérault et du Vaucluse, 120 gendarmes ainsi que quatre hélicoptères ont été mobilisés. Au plus fort des intempéries, ces appareils ne pouvaient intervenir pour hélitreuiller les personnes en danger et des équipes de «sauveteurs aquatiques» avec des équipements spécialisés ont dû prendre le relais.

«Phénomène exceptionnel»

Les très fortes pluies ont engendré des cumuls pouvant atteindre 150 à 200 mm, a précisé la préfecture du Gard parlant d'un phénomène «exceptionnel» et de 108 mm à Saint-Julien de Peyrolas. Après un premier épisode de violents orages jeudi matin, la pluie battante a repris sur la zone depuis 16h.

Huit départements du Sud-Est restaient en vigilance orange «orages» et «pluie-inondation» selon le dernier point de Météo-France à 16H00 : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Drôme, Gard, Var et Vaucluse. (AFP/Le Matin)

Créé: 09.08.2018, 19h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.