Lundi 27 mai 2019 | Dernière mise à jour 10:53

Vaccins Une gamine suisse à l’origine de la rougeole en France

Un rapport sur l’épidémie de rougeole qui a sévi entre 2008 et 2012 dans l’Hexagone pointe notre pays et la Fraternité Saint-Pie-X. Il y avait eu 14 morts.

Le patient zéro de l'épidémie de rougeole qui avait frappé la France est une fillette suisse, selon une étude. (Photo prétexte.)

Le patient zéro de l'épidémie de rougeole qui avait frappé la France est une fillette suisse, selon une étude. (Photo prétexte.) Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À cause d’une baisse de la couverture vaccinale, la rougeole est de retour en France – trois morts depuis novembre 2017. Dans ce contexte, Le Monde a mis la main sur une récente étude sur l’épidémie de rougeole qui a touché l’Hexagone entre 2008 et 2012. On y apprend qu’une petite Suissesse liée à la Fraternité Saint-Pie-X est à l’origine de la flambée épidémique.

L’originalité de cette recherche est qu’elle ne provient pas d’une autorité sanitaire. Mais de «Miviludes», la Mission interministérielle française de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires. Et, écrit Le Monde, l’étude de la docteure en géopolitique Lucie Guimier «montre que l’obligation vaccinale est peu respectée au sein de certains groupes religieux et de certaines communautés spirituelles».

Elle est entrée en contact avec un cousin infecté

En l’occurrence, lit-on dans la recherche, «l’enquête épidémiologique a permis d’identifier le patient zéro de l’infection. Il s’agissait d’une élève d’origine suisse, qui n’avait pas reçu les deux doses du vaccin et qui, lors d’une visite familiale en Autriche, est entrée en contact avec un cousin infecté par la rougeole, lui aussi scolarisé dans un établissement affilié à la même communauté religieuse».

Cette petite Suissesse a manifestement ensuite passé des vacances en France, en août 2008, dans un établissement appartenant à la Fraternité Saint-Pie-X. «Plusieurs écoles et centres de vacances de la Fraternité ont été des foyers de propagation de l’épidémie de 2008», affirme la chercheuse. Qui propose une carte montrant la corrélation entre les «foyers préfigurateurs de l’épidémie» et la présence sur le territoire français des établissements du mouvement catholique traditionalistes. Il existe une soixantaine d’écoles «catholiques de tradition» dans le pays, précise Le Monde.

Pour la chercheuse Lucie Guimier, tout était réuni pour engendrer une épidémie. «Le contexte communautaire du vaste réseau d’écoles privées religieuses, le caractère volontaire de l’absence de protection vaccinale – une grande partie des parents ayant refusé la vaccination de leurs enfants en raison de convictions personnelles – et la période de fin d’année scolaire réunissent toutes les conditions pour que l’épidémie se diffuse à l’échelle nationale», tranche-t-elle.

1024 pneumonies, 14 morts

Et de détailler qu’entre 2008 et 2012, 22 000 cas de rougeole avaient été recensés en France. Avec 1023 victimes de pneumonie, 27 complications neurologiques et 14 décès. Chez nos voisins, la vaccination contre la rougeole (dose et rappel) est désormais obligatoire pour entrer en crèche ou à l’école. Rappelons qu’il n’existe cependant aucune obligation vaccinale en Suisse. Ici, les autorités veulent atteindre 95% de couverture vaccinale pour éradiquer la rougeole. Mais chacun reste libre de se vacciner ou pas.

L’étude française pointe encore un second diffuseur de maladies, lui aussi né en Suisse: les écoles Steiner-Waldorf et leur doctrine, l’anthroposophie. «Les adeptes de l’anthroposophie sont à l’origine de nombreux foyers de rougeole dans le monde», juge la chercheuse, qui donne en exemple deux épidémies dans deux écoles «affiliée à l’association Steiner-Waldorf» aux Pays-Bas en 2008. «Le refus vaccinal au sein du mouvement anthroposophique est d’autant plus préoccupant que ce mouvement spirituel connaît une expansion grandissante», écrit-elle.

Lien avec l'homéopathie en Suisse

La Suisse scrute-t-elle également le lien entre croyances ou philosophies et taux de vaccination? «Je n’ai pas connaissance d’étude en la matière. Par contre on sait qu’il existe par exemple des zones où l'on constate une corrélation entre la présence de pédiatres homéopathes ou anthroposophes et une faible couverture vaccinale», nous répond Mark Witschi, chef de la section Recommandations sur la vaccination et mesures de lutte de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Mais ne faudrait-il pas cibler la prévention sur ces milieux méfiants envers la vaccination? «Non, ça ne fonctionnerait pas. Si des personnes y sont farouchement opposées ce serait perdu d’avance. Ce serait de l'argent public fort mal dépensé. Il vaut mieux par exemple cibler ceux qui oublient un rappel», note Mark Witschi.

Le spécialiste se montre cependant plutôt serein. «Nous n’avons pas atteint le taux de 95% de vaccination. Mais nous avons enregistré des progrès qui empêchent des flambées épidémiques. Cette année, l’immense majorité des cas de rougeole ont d’ailleurs été importés, par des touristes ou des étrangers de passage», détaille-t-il. (Le Matin)

Créé: 04.09.2018, 07h12

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.