Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 07:05

France Un «gilet jaune» violente la police: 8 mois de prison

Le tribunal de Valence a sanctionné mardi un «gilet jaune», auteur de violences contre des policiers lors d'une manif.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un «gilet jaune» a été condamné à huit mois de prison ferme mardi pour avoir participé à des violences contre des policiers lors d'une manifestation le 15 décembre à Montélimar (Drôme).

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné ce salarié d'une trentaine d'années pour «violences avec arme» et «détention de produits incendiaires» après sa participation à des échauffourées pendant lesquelles les forces de l'ordre avaient été visées par des pierres et des feux d'artifice, a indiqué le parquet à l'AFP.

Le procureur avait requis 18 mois de prison ferme pour cet homme dont le casier judiciaire comptait déjà cinq condamnations. Non assortie de mandat de dépôt, sa peine devrait être aménagée.

A Lyon, onze personnes âgées de 19 à 56 ans, sur les douze entendues lundi soir en comparution immédiate, ont été condamnées à des peines allant jusqu'à sept mois de prison ferme pour des violences ou des jets de projectiles durant l'acte IX des «gilets jaunes» samedi dernier, a confirmé mardi le parquet de la ville.

Une seule a été relaxée. Aucun mandat de dépôt n'a été prononcé, mais huit manifestants sur les onze condamnés ont interdiction de manifester à Lyon durant six mois, a précisé cette source.

En tout, 20 manifestants avaient été placés en garde à vue «pour des faits de participation à un groupement en vue de commettre des violences et dégradations, port d'arme prohibé, violences et rébellion». (afp/nxp)

Créé: 15.01.2019, 19h18

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.