Dimanche 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour 02:35

Crise migratoire La Grèce doit être soutenue, selon Sommaruga

A Bruxelles, la conseillère fédérale réagit à la fermeture de la route des Balkans aux migrants.

Galerie photo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Une crise humanitaire menace la Grèce, nous ne pouvons pas la laisser seule dans cette situation», a insisté la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga jeudi à Bruxelles. Avec la fermeture de la route des Balkans pour les migrants, la Suisse se tient prête à faire face aux nouvelles donnes.

Le corps de gardes-frontières, les cantons et même l'armée discutent et oeuvrent à des décisions préliminaires, a précisé Simonetta Sommaruga. La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) s'exprimait à Bruxelles en marge d'une réunion des ministres de l'intérieur et de la justice de l'UE, à laquelle elle participait.

Ebauché lundi lors d'un sommet à Bruxelles, le projet d'accord prévoit la réadmission en Turquie de tous les migrants arrivés clandestinement en Grèce. En échange, les Européens s'engageraient, pour chacun Syrien renvoyé, à transférer un réfugié syrien depuis la Turquie vers le territoire de l'UE.

A l'aune de la souffrance

Simonetta Sommaruga considère que cette proposition est intéressante. «Certains points doivent cependant être encore précisés», ajoute-t-elle. La question du besoin réel de certains migrants d'être protégés se pose, selon elle. «Mais il n'est pas clair non plus qu'ils ne nécessitent pas de protection», poursuit-elle.

Au final, l'accord avec la Turquie doit être mesuré à l'aune de la souffrance humaine qu'il permettra de réduire, ou au contraire qu'il augmentera. La réunion à Bruxelles des ministres de l'intérieur et de la justice devrait se prolonger vendredi. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2016, 12h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.