Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 13:11

Coronavirus Greta: «Mon dernier rhume était bien pire que ça!»

La militante suédoise annonce avoir été certainement touchée par le coronavirus. Et elle a un message pour les jeunes.

«Nous qui n'appartenons pas à un groupe à risque portons une énorme responsabilité», souligne la militante.

«Nous qui n'appartenons pas à un groupe à risque portons une énorme responsabilité», souligne la militante. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La jeune activiste suédoise Greta Thunberg, 17 ans, a certainement été touchée par l’épidémie de coronavirus. Elle en profite pour faire de la prévention.

Depuis deux semaines, annonce-t-elle sur Instagram, elle s’est confinée seule dans un appartement suédois. Il y a dix jours, écrit l’icône de la lutte contre le réchauffement, «je me sentais fatiguée, j'avais des frissons, un mal de gorge et je toussais. Mon père a éprouvé les mêmes symptômes, mais beaucoup plus intenses et avec de la fièvre.»

Ne faisant pas partie des personnes à risque, Greta Thunberg n’a pas été testée. Elle estime cependant «extrêmement probable» d’avoir contracté le coronavirus. Mais si elle communique sur le sujet, dit-elle, c’est car elle ne s’est presque pas sentie malade. «Mon dernier rhume était bien pire que ça!», insiste-t-elle. Si son père, avec qui elle a voyagé avant de s’isoler, n’avait pas été atteint, elle ne l’aurait peut-être pas remarqué.

«On peut faire la différence»

C’est exactement ce qui rend le virus dangereux, avec des jeunes comme elle «qui ne savent pas qu'ils ont le virus et peuvent le transmettre à des personnes appartenant à des groupes à risque», souligne-t-elle.

«Nous qui n'appartenons pas à un groupe à risque portons une énorme responsabilité, nos actions peuvent faire la différence entre la vie et la mort pour beaucoup d'autres», plaide Greta Thunberg. Et de demander aux jeunes de respecter les consignes des autorités «pour ralentir la propagation du virus».

Voir cette publication sur Instagram

The last two weeks I’ve stayed inside. When I returned from my trip around Central Europe I isolated myself (in a borrowed apartment away from my mother and sister) since the number of cases of COVID-19 (in Germany for instance) were similar to Italy in the beginning. Around ten days ago I started feeling some symptoms, exactly the same time as my father - who traveled with me from Brussels. I was feeling tired, had shivers, a sore throat and coughed. My dad experienced the same symptoms, but much more intense and with a fever. In Sweden you can not test yourself for COVID-19 unless you’re in need of emergent medical treatment. Everyone feeling ill are told to stay at home and isolate themselves. I have therefore not been tested for COVID-19, but it’s extremely likely that I’ve had it, given the combined symptoms and circumstances. Now I’ve basically recovered, but - AND THIS IS THE BOTTOM LINE: I almost didn’t feel ill. My last cold was much worse than this! Had it not been for someone else having the virus simultainously I might not even have suspected anything. Then I would just have thought I was feeling unusually tired with a bit of a cough. And this it what makes it so much more dangerous. Many (especially young people) might not notice any symptoms at all, or very mild symptoms. Then they don’t know they have the virus and can pass it on to people in risk groups. We who don’t belong to a risk group have an enormous responsibility, our actions can be the difference between life and death for many others. Please keep that in mind, follow the advice from experts and your local authorities and #StayAtHome to slow the spread of the virus. And remember to always take care of each other and help those in need. #COVID #flattenthecurve

Une publication partagée par Greta Thunberg (@gretathunberg) le

R.M.

Créé: 24.03.2020, 17h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.