Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 17:50

Venezuela Guaido accusé d'avoir vu un ex-militaire américain

Maduro accuse Guaido d'avoir rencontré un ex-militaire américain lors de sa visite à la Maison Blanche trois mois avant le coup d'État déjoué.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a affirmé mercredi que l'opposant Juan Guaido avait rencontré un ancien militaire américain, Jordan Goudreau, en février à la Maison Blanche pour planifier l'incursion au Venezuela qui a échoué en mai.

«Cela s'est passé à la Maison Blanche le 4 février de cette année 2020, Juan Guaido s'est réuni avec Jordan Goudreau», et cela «sur ordre de Donald Trump», le président des États-Unis, «pour élaborer un plan d'attaque», a déclaré le président socialiste du Venezuela.

Jordan Goudreau, ancien membre des «bérets verts», les forces spéciales américaines, est le fondateur de l'entreprise de sécurité privée Silvercorp USA. «Il serait facile de vérifier» la présence de Goudreau à la Maison Blanche et «dans quelle salle il s'est réuni avec Monsieur Guaido», a ajouté Nicolas Maduro.

«Invasion»

Juan Guaido, chef de l'opposition vénézuélienne, considère que Nicolas Maduro est illégitime. Juan Guaido s'est proclamé président par intérim et est reconnu comme tel par une cinquantaine de pays dont les États-Unis.

Le ministre vénézuélien de la Communication, Jorge Rodriguez, a lui aussi évoqué le rôle de Jordan Goudreau. Lors de la rencontre qui aurait eu lieu à la Maison Blanche, Goudreau a été «désigné comme chef militaire» de l'opération, a déclaré Jorge Rodriguez mardi.

Le gouvernement a déclaré avoir fait échouer les 3 et 4 mai dans deux localités du nord du Venezuela, Macuto et Chuao, une «invasion» qui visait à mener un «coup d'État» contre le pouvoir de Nicolas Maduro.

La rencontre à la Maison Blanche a eu lieu pendant que Juan Guaido, enfreignant une interdiction de sortie du territoire vénézuélien, effectuait une tournée en Colombie, en Europe, au Canada et aux États-Unis, a précisé Jorge Rodriguez.

Contrat

À Washington, Juan Guaido a été reçu par Donald Trump qui lui a promis de faire tomber ce qu'il appelle la «tyrannie» de Nicolas Maduro.

Les accusations de Caracas se fondent sur une vidéo dans laquelle le capitaine dissident vénézuélien Antonio Sequea, arrêté à la suite de l'incursion dans le nord, parle de la réunion qui se serait tenue à la Maison Blanche. Antonio Sequea faisait partie de la trentaine de militaires qui avaient participé en avril 2019 à une insurrection manquée contre Nicolas Maduro.

Selon le gouvernement socialiste, Juan Guaido a signé avec Silvercorp USA un contrat pour l'incursion qui devait conduire à la capture de Nicolas Maduro et à l'installation de l'opposition au pouvoir.

Juan Guaido a qualifié le document de «faux» et juge que le pouvoir chaviste cherche des «prétextes» pour l'arrêter. Donald Trump a nié toute implication dans l'incursion. Les autorités vénézuéliennes ont arrêté 52 personnes à la suite de l'incursion, dont deux anciens soldats américains, Luke Denman et Airan Berry. (afp/nxp)

Créé: 14.05.2020, 04h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.