Lundi 10 décembre 2018 | Dernière mise à jour 00:24

états-Unis Halloween interdit aux plus de 12 ans. L'amende ou la prison?

Certaines villes américaines ne veulent pas que les ados participent à la fête, par peur du vandalisme. Le contrevenants risquent bonbon.

Ces deux-là sont trop âgés pour pouvoir aller frapper aux portes le soir d'Halloween, selon certaines municipalités.

Ces deux-là sont trop âgés pour pouvoir aller frapper aux portes le soir d'Halloween, selon certaines municipalités. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jusqu'à quel âge peut-on se déguiser en monstre et aller frapper aux portes en demandant des bonbons sinon on jette un sort? Certaines villes américaines, notamment en Virginie, en Caroline du Sud et dans le Maryland, ont décidé que l'âge limite était 12 ans. Les contrevenants risquent une amende de 20 à 100 dollars et même jusqu'à 6 mois de prison. Il existe également des limitations d'horaire: les enfants ne peuvent aller à la chasse aux bonbons que jusqu'à 20 heures, par exemple.

Les municipalités qui ont légiféré ainsi expliquent vouloir éviter les mauvaises farces et le vandalisme causés, selon elles, surtout par les plus âgés des petits monstres. La police toutefois ne semble pas vouloir mener une véritable chasse aux sorcières et les arrestations et amendes sont rares.

Des restrictions contestées

Reste que, selon le site Quartz, ces interdictions font débat dans le pays. Beaucoup de parents estiment qu'elles sont contre-productives. Vouloir interdit Halloween aux ados ne les empêchera pas de sortir dans la rue le soir du 31 octobre et ils seront alors d'autant plus enclins, étant privés de collecte, à commettre des actes de vandalisme. D'autres s'appuient sur des études scientifiques montrant que le jeu encourageait la créativité, encore chez les ados et qu'il ne fallait pas priver d'Halloween ceux qui ont encore envie d'y participer.

De toutes façons, bien souvent, les enfants cessent d'eux-mêmes de vouloir participer à la fête en devenant ados: ils considèrent d'eux-mêmes que les déguisements sont un truc de mioches. Reste que ceux qui persistent à faire Halloween dans les villes disposant de règlements sévères devraient faire attention: ils risquent bonbon. Un comble pour Halloween. (Le Matin)

Créé: 11.10.2018, 13h31

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.