Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 07:30

Royaume-Uni Hawking sera enterré aux côtés de Newton

Le corps de l'astrophysicien britannique sera enseveli à l'abbaye de Westminster au côté d'un autre géant des sciences.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Stephen Hawking sera inhumé à l'abbaye de Westminster à Londres, un hommage réservé aux plus grands, au côté d'Isaac Newton. C'est ce qu'a indiqué mardi un porte-parole de l'abbaye, sans donner de date.

Les obsèques de Hawking se dérouleront elles le 31 mars à Cambridge, où il a vécu et enseigné pendant plus de 50 ans, ont annoncé ses enfants dans un communiqué le même jour.

Hawking, réputé pour ses travaux sur l'univers, est décédé paisiblement chez lui à Cambridge le 14 mars à l'âge de 76 ans, suscitant une pluie d'hommages rarement égalée pour un scientifique. Son travail s'était concentré sur le rapprochement des théories de la relativité et des quantas pour tenter d'expliquer la création de l'Univers et son fonctionnement.

Isaac Newton, mathématicien, astronome, physicien ayant oeuvré de la fin du XVIIe au début du XVIIIe siècle, est le père de la mécanique classique à travers sa théorie de la gravitation universelle. L'abbaye de Westminster accueille les dépouilles des rois et reines ainsi que des hommes et femmes célèbres.

Newton et Darwin

«Il est tout à fait approprié que les cendres du professeur Hawking soient enterrées dans l'abbaye, aux côtés de ses collègues scientifiques distingués», a souligné son doyen John Hall dans un communiqué, citant Newton ou encore Charles Darwin, auteur de la théorie de l'évolution.

Cambridge est «la ville qu'il aimait tant et qui l'aimait en retour», ont souligné de leur côté ses enfants, en annonçant que les obsèques se dérouleraient en l'église de Great St Mary's de l'université le samedi de Pâques.

Le service sera «à la fois inclusif et traditionnel, reflétant l'envergure et la diversité de sa vie», ont-ils ajouté. Il sera suivi par une réception privée au collège de Trinity.

Livre de condoléances

Des milliers de personnes ont signé le livre de condoléances ouvert à l'occasion du décès de Hawking, qui avait su toucher un très large public à travers son ouvrage de vulgarisation «Une brève histoire du temps», paru en 1988.

Il avait défié les prédictions selon lesquelles il n'avait que quelques années à vivre après avoir développé très jeune, une maladie neurodégénérative paralysante, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot, diagnostiquée en 1964.

La maladie l'avait progressivement privé de sa mobilité et confiné dans un fauteuil roulant, presque complètement paralysé et incapable de parler sauf à travers son emblématique synthétiseur vocal. (ats/nxp)

Créé: 20.03.2018, 19h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.