Mardi 17 juillet 2018 | Dernière mise à jour 07:00

Drogue La Haye interdit le cannabis en ville

Les résidents de la plus grande ville des Pays-Bas et les touristes ont gagné contre les fumeurs d'herbe jugés entre autres trop bruyants.

Les habitants de La Haye et les touristes déambulant au détour des ruelles et des canaux se plaignaient depuis de nombreuses années des odeurs de cannabis.

Les habitants de La Haye et les touristes déambulant au détour des ruelles et des canaux se plaignaient depuis de nombreuses années des odeurs de cannabis. Image: DR/photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Haye est devenue la première ville des Pays-Bas à interdire le cannabis dans son centre-ville. Des résidents et des touristes ont déposé de nombreuses plaintes en raison de la forte odeur et des nuisances sonores causées par ses consommateurs.

«À treize endroits à La Haye, il est interdit de consommer des drogues douces dans l'espace public», a déclaré la municipalité de la ville où siège le gouvernement, dans un document vu par l'AFP mardi.

L'interdiction s'applique dans le centre-ville, aux abords de la gare et dans les rues commerçantes afin de «combattre les nuisances» et décourager les comportements antisociaux, a poursuivi la municipalité.

Légalisation en 1976

Les Pays-Bas ont légalisé en 1976 la possession de cannabis, sa consommation et sa revente au détail jusqu'à cinq grammes. Cependant sa culture et sa revente en gros, principalement contrôlées par des gangs criminels, sont interdites.

Les habitants de La Haye et les touristes déambulant au détour des ruelles et des canaux se plaignaient depuis de nombreuses années des odeurs de cannabis et du bruit occasionné par les fumeurs.

Les réfractaires recevront un simple avertissement jusqu'à la fin du mois d'avril. Après cela, «toute personne qui enfreint l'interdiction peut être condamnée à une amende», dont le montant sera déterminé par le parquet, a averti la police.

Amsterdam: même combat

Le Conseil d'Etat, la plus haute instance administrative du pays, avait donné en novembre le feu vert à Amsterdam pour réduire les heures d'ouverture des «coffee shops», points de vente de cannabis, à proximité des écoles.

Parallèlement, des conseils municipaux néerlandais se bousculent pour participer à une expérience du gouvernement pour cultiver de la marijuana qui pourrait mener à une production légale aux Pays-Bas.

Le gouvernement de coalition a en effet l'intention d'introduire en 2018 un projet de loi sur des «expériences uniformes avec une culture tolérée des plants de cannabis à usage récréatif». L'objectif est de trouver une façon de dépasser les ambiguïtés de la loi néerlandaise. (ats/nxp)

Créé: 17.04.2018, 13h29


Sondage

Faites-vous volontiers des dons aux groupes de défense des animaux?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde