Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:15

France L'homme menaçant au Mont-Saint-Michel arrêté

Le site touristique avait été fermé dimanche, en raison de menaces proférées à l'encontre des forces de l'ordre.

Un homme, qui avait été menaçant sur le site touristique du Mont-Saint-Michel, a été arrêté à Caen dimanche soir.

Un homme, qui avait été menaçant sur le site touristique du Mont-Saint-Michel, a été arrêté à Caen dimanche soir.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 36 ans, soupçonné d'avoir proféré des menaces contre les forces de l'ordre au Mont-Saint-Michel, ayant entraîné dimanche l'évacuation du site, a été interpellé en Normandie (ouest), a-t-on appris lundi de source proche de l'enquête.

Cet homme, connu des services de police pour des trafics de stupéfiants et conduite sans permis, a été arrêté vers 23h30 dimanche, a précisé cette source. Il a été repéré dans une station-essence «où il se vantait d'être l'auteur des menaces», a-t-elle ajouté.

Il a été placé en garde à vue à Caen, a indiqué une autre source proche du dossier.

Le Mont-Saint-Michel, l'un des sites les plus visités de France, avait été évacué et fermé aux touristes par précaution pendant toute la matinée dimanche.

C'est un guide touristique qui avait prévenu la gendarmerie qu'un homme avait tenu des propos menaçants envers les policiers et gendarmes. Cet homme avait été suivi sur le site grâce à la vidéo-surveillance de la police municipale avant d'être perdu de vue. (afp/nxp)

Créé: 23.04.2018, 09h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.