Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Québec Un hublot se fissure, l'avion atterrit d'urgence

Un appareil d'Icelandair a effectué un atterrissage d'urgence vendredi soir sur l'aéroport de Bagotville.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La compagnie Icelandair a indiqué sur son site que son vol 688 avait dû être détourné sur Bagotville, «à cause d'un problème technique». Un passager, Harrison Hove, a précisé sur son compte Twitter que le pilote avait dû poser son avion à Bagotville à cause d'une fissure apparue en plein vol dans une vitre du poste de pilotage de l'appareil. Harrison Hove ajoute avoir appris auprès d'un employé d'Icelandair que la fissure mesure une vingtaine de centimètres.

L'appareil effectuait une liaison entre Orlando, aux Etats-Unis, et l'aéroport de Keflavik en Islande. Il transportait 155 passagers et sept membres d'équipage, selon le journal local «Le Quotidien».

Les passagers ont dû attendre l'arrivée d'un douanier avant de pouvoir quitter l'appareil. L'aéroport de Bagotville, situé à quelque 200km au nord de Québec, ne reçoit pas normalement de vols internationaux.

Icelandair a indiqué qu'un autre appareil viendrait chercher les passagers à Bagotville samedi pour les transporter à Keflavik. Ils pourront ensuite rejoindre leurs destinations finales en Europe. (ats/nxp)

Créé: 20.10.2018, 17h10

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.