Mardi 23 janvier 2018 | Dernière mise à jour 20:08

Californie Des dizaines de disparus après les coulées de boue

Quarante-trois personnes manquaient toujours à l'appel en Californie jeudi après les coulées de boue qui ont fait au moins 17 morts.

Galerie photo

Coulées de boue meurtrières en Californie

Coulées de boue meurtrières en Californie Des glissements de terrain ont tué plusieurs personnes en Californie, dans des zones qui avaient été dévastées en décembre par un important incendie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plusieurs dizaines de personnes manquaient toujours à l'appel jeudi après les coulées de boue ayant fait au moins dix-sept morts dans le sud de la Californie, détruisant de nombreuses maisons et coupant de cruciaux axes routiers. «Il y a 43 personnes que nous recherchons pour savoir si elles manquent pour de bon», a déclaré le sheriff Bill Brown, du comté de Santa Barbara, avant d'ajouter: «C'est un chiffre qui change constamment».

Selon un précédent bilan des autorités jeudi, le nombre de disparus avait été réduit à huit contre treize mercredi soir. Le nombre de morts est inchangé. La sheriff Brown a expliqué que les personnes disparues pourraient être retrouvées, tout en prévenant que le nombre de morts pourrait s'aggraver. «Il y a des mères, des pères, des grand-pères, des proches, et la liste continue...», a-t-il ajouté.

Des pluies torrentielles lundi et mardi, les premières en dix mois, ont entraîné des coulées de boue charriant de nombreux débris sur les collines de Montecito et d'autres villes du comté de Santa Barbara, au nord-ouest de Los Angeles.

«Ca a été une nuit effrayante», a confié à l'AFP Jane Barret, une habitante de Montecito, expliquant que l'un de ses médecins et un ancien voisin faisaient partie des personnes décédées. «Cela va prendre beaucoup de temps» pour se remettre des catastrophes naturelles qui ont frappé la région ces deux derniers mois, a-t-elle ajouté.

Les incendies ont préparé le terrain

Des incendies, parmi les plus vastes jamais survenus en Californie, ont forcé l'évacuation de plusieurs dizaines de milliers de personnes en décembre et détruit des centaines de bâtiments. Les coulées de boue sont survenues quasiment dans les mêmes zones deux semaines après le retour de certains habitants chez eux.

Les flammes ont réduit la végétation en cendres, créant les conditions optimales pour le drame qui s'est produit en début de semaine. Le comté de Ventura a reçu 13 centimètres de pluie cumulée en quelques heures, d'après les services météorologiques.

Les opérations de nettoyage ont commencé mais les équipes peinaient jeudi à retirer une boue particulièrement visqueuse des rues de Montecito, tandis qu'en d'autres endroits, il s'agissait de rétablir l'alimentation électrique. Et plus d'une cinquantaine de kilomètres de l'autoroute 101, qui connecte le nord et le sud de la Californie, restaient bloqués par la boue. (afp/nxp)

Créé: 12.01.2018, 00h26

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.