Vendredi 28 février 2020 | Dernière mise à jour 09:22

Drame des migrants Huit enfants se noient au large de la Turquie

Une embarcation avec des migrants a coulé en mer Egée, au large de Cesme. Parmi les onze victimes figurent plusieurs enfants.

Un drame de la migration a encore eu lieu en mer Egée ce samedi.

Un drame de la migration a encore eu lieu en mer Egée ce samedi. Image: google map

Galerie photo

 Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (dès juillet 2017)

Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (dès juillet 2017) Les migrants et les réfugiés traversent la Méditerranée pour atteindre l'Italie ou la Grèce.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins 11 personnes, dont huit enfants, sont mortes samedi dans le naufrage d'une embarcation transportant des migrants au large de la Turquie, a rapporté l'agence de presse étatique Anadolu.

L'embarcation a coulé en mer Egée au large de Cesme, station balnéaire de l'ouest de la Turquie située en face de l'île grecque de Chios, a précisé l'agence, ajoutant que huit personnes avaient été secourues.

La nationalité des victimes n'était pas connue dans l'immédiat.

Quatre millions de migrants et réfugiés

Ce naufrage intervient quelques heures après le naufrage d'une autre embarcation de migrants en mer Ionienne, près de l'île grecque de Paxi, qui a fait au moins 12 morts.

La Turquie, qui accueille environ quatre millions de migrants et réfugiés, en grande majorité des Syriens, est un important pays de transit pour ceux qui fuient les conflits et cherchent à rejoindre l'Europe, pour la plupart par la Grèce.

Un accord migratoire conclu en mars 2016 entre Ankara et l'Union européenne pour freiner les traversées de la mer Egée a considérablement fait chuter les arrivées sur les cinq îles les plus proches de la Turquie. (afp/nxp)

Créé: 11.01.2020, 21h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.