Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 00:36

Russie Incendie géant dans une centrale à Moscou

Au moins six personnes ont été blessées dans le sinistre qui s'est déclaré dans une centrale thermique de la banlieue de la capitale russe.

Des nuages de fumée noire continuaient de s'échapper du site, dont 1000 m2 sont sinistrés.

Des nuages de fumée noire continuaient de s'échapper du site, dont 1000 m2 sont sinistrés. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un incendie géant s'est déclaré jeudi dans une centrale thermique en banlieue de Moscou, avec des flammes atteignant plus de 50 mètres de haut et faisant onze blessés légers selon les autorités russes.

Sur les onze victimes, cinq ont reçu des brûlures légères mais aucune n'a été hospitalisée, a indiqué le ministère des Situations d'urgence, affirmant qu'il n'y avait pas de risque que le feu s'étende aux zones résidentielles.

«La station a réduit sa puissance à zéro, mais il n'y a aucun risque de coupure d'électricité pour les consommateurs. D'autres générateurs en réserve ont été activés et la capacité de production des centrales déjà en activité a été augmentée», a affirmé la société d'exploitation Mosenergo.

L'incendie a débuté vers 11H00 (09H00 GMT) dans un gazoduc alimentant la centrale dans son enceinte, sans causer de dommages à l'installation elle-même, selon la même source. Les flammes, visibles depuis Moscou, ont diminué en intensité après la coupure de l'approvisionnement du gazoduc, mais des nuages de fumée noire continuaient de s'échapper du site, dont 1000 m2 sont sinistrés.

Une habitante de la ville avoisinante de Mytichtchi, Sofia Fessenko, a indiqué à la télévision russe que de l'eau chaude s'échappait des robinets d'eau froide depuis que l'incendie a commencé. «Nous avons vu de la fumée couvrir la moitié du ciel», a-t-elle témoigné.

Une cinquantaine de camions de pompiers ont été envoyés pour lutter contre l'incendie dans le village de Tchelobitievo, à quelques kilomètres de Moscou, a annoncé sur Twitter le maire de la capitale Sergueï Sobianine. Des hélicoptères et des trains destinés à la lutte anti-incendie sont également utilisés.

La centrale thermique numéro 27, qui fonctionne au gaz naturel, fournit en électricité et chauffage les quartiers nord et nord-est de la tentaculaire capitale russe. Construite à partir de 1987 et jusque dans les années 2000, il s'agit de la centrale la plus moderne fournissant Moscou.

(ats/nxp)

Créé: 11.07.2019, 13h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.