Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 11:15

Bangladesh Un incendie ravage un bidonville à Dacca

Le bidonville était quasiment vide car nombre de ses habitants étaient partis célébrer en famille la fête musulmane de l'Aïd al-Adha. Le bilan aurait pu être meurtrier, selon la police.

Des milliers d'habitants du bidonville ont perdu leur toit à Dacca.

Des milliers d'habitants du bidonville ont perdu leur toit à Dacca. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins 10'000 personnes ont perdu leur toit dans un immense incendie qui a touché un bidonville de Dacca, capitale du Bangladesh. Des milliers d'habitations ont été détruites, ont annoncé dimanche les autorités.

L'incendie a éclaté dans le quartier de Mirpur vendredi soir et dévasté 2000 maisons, a précisé à l'AFP Ershad Hossain, porte-parole des services de pompiers. «Je n'ai rien pu sauver. Je ne sais pas ce que je vais devenir, a déclaré en pleurs à l'AFP Abdul Hamid, qui tenait une petite échoppe vendant du thé dans le bidonville.

Les pompiers sont finalement parvenus à prendre le contrôle de l'incendie qui n'a fait aucun mort, selon les autorités. On dénombre quelques blessés légers.

Habitants absents

Le bidonville est peuplé de beaucoup d'employés de l'industrie du textile. Nombre de ses habitants étaient absents car partis célébrer en famille la fête musulmane de l'Aïd al-Adha. «Autrement, le bilan aurait été plus grave», a estimé Golam Rabbani, haut responsable de la police locale.

Environ 10'000 personnes privées de toit se sont réfugiées où elles le pouvaient, notamment dans des écoles fermées du fait des vacances scolaires, selon M. Hossain.

Les incendies sont relativement fréquents dans les bidonvilles bangladais, en raison de l'absence de régulation dans les constructions. (ats/nxp)

Créé: 18.08.2019, 12h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.