Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 18:28

Australie Des incendies fusionnent en un «mégafeu»

Au nord de Sydney, un brasier géant incontrôlable brûle sur 300'000 hectares.

Le «mégafeu» brûle désormais de façon incontrôlée au nord de Sydney.
Vidéo: AFP

Galerie photo

Des koalas menacés par les incendies en Australie

Des koalas menacés par les incendies en Australie Deux koalas ont pu être sauvés samedi des incendies qui ravagent le bush sur la côte est australienne mais des centaines d'autres pourraient périr, ont mis en garde les services vétérinaires.

Galerie photo

L'Australie ravagée par des incendies

L'Australie ravagée par des incendies Une centaine de feux de brousse, particulièrement intenses et précoces cette année, font rage dans l'est de l'Australie et les pompiers, débordés, ne parviennent plus à les maîtriser.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plusieurs incendies de forêts en Australie ont fusionné en un seul et unique «mégafeu» qui brûle désormais de façon incontrôlée au nord de Sydney, ont annoncé vendredi les autorités. Celles-ci reconnaissent leur impuissance.

Un haut responsable des pompiers de l'État de Nouvelle-Galles du Sud, Rob Rogers, a déclaré qu'il y avait «probablement plus de huit feux» qui s'étaient rejoints en un gigantesque brasier brûlant sur 300'000 hectares, une zone longue d'environ 60 km. Cet incendie fait rage à une heure de route de Sydney, qui ressentait encore vendredi les effets des fumées toxiques.

Rob Rogers a fait état d'une forme d'impuissance des pompiers face à l'ampleur du brasier. Les soldats du feu en sont réduits à organiser les évacuations d'habitants, à tenter de protéger des habitations et à espérer une fin rapide de la sécheresse et des vents qui contribuent à attiser les flammes.

«Nous ne pouvons pas arrêter ces incendies. Ils vont se poursuivre jusqu'à ce que les conditions changent, et alors on fera ce qu'on peut pour essayer de les contenir», a-t-il dit à la chaîne publique ABC. «La meilleure chose à faire est d'essayer de protéger les habitations et les gens.»

«Partez immédiatement»

Voilà trois mois que des feux font rage en divers points de l'est de l'Australie. Les incendies sont courants à l'approche de l'été austral, mais ils sont apparus très tôt cette année et sont particulièrement virulents.

Les chercheurs estiment que le réchauffement climatique contribue à créer des conditions encore plus propices aux feux. De spectaculaires vidéos tournées par des pompiers circulaient vendredi, montrant l'avancée d'un mur de flamme devant des pompiers dans la nuit à Orangeville, à moins de 100 km à l'ouest de Sydney.

«La vidéo a été diffusée pour montrer pourquoi vous devez écouter les avertissements des pompiers», a expliqué sur Facebook la caserne d'Ingleburn. «Si votre domicile n'a pas été préparé pour la saison des feux de forêts et que vous n'êtes pas sûr d'être capable de le défendre, alors partez immédiatement.»

Au Walkabout Wildlife Park, un parc animalier proche de Sydney, 300 bêtes ont dû être évacuées, dont des lézards, des dingos, des paons et des marsupiaux.

Renforts américains

Le responsable des pompiers des zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons, a annoncé que des pompiers américains et canadiens étaient arrivés en renfort. Ils doivent superviser notamment l'utilisation d'avions bombardiers d'eau et d'équipements lourds servant à créer des allées coupe-feu.

Plus de 600 maisons ont été détruites et six personnes sont mortes. Le bilan est moins élevé que l'année 2009, la plus meurtrière, quand près de 200 personnes avaient péri. Mais l'ampleur des zones dévastées cette année est sans commune mesure avec les années précédentes.

On estime à deux millions le nombre d'hectares qui sont partis en fumée, soit l'équivalent de la moitié de la superficie de la Suisse. (ats/nxp)

Créé: 06.12.2019, 11h31

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.