Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 09:45

États-Unis L'incroyable crash filmé n'était-il qu'une promo douteuse?

Un jeune pilote capture son amerrissage d'urgence et son sauvetage au large de San Francisco. Et si tout cela n'était qu'une cascade pour soutenir un ego et un «business»?

Un premier reportage sur le crash d'un avion de tourisme au large de San Francisco dans lequel le jeune pilote semble avoir la présence d'esprit de filmer la plupart des péripéties.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'exploit a été mentionné cette semaine par certains médias nord-américains: au large de San Francisco, un avion monomoteur amerrit d'urgence. Indemne, son jeune pilote et sa passagère assistent impuissants au lent naufrage de l'appareil et se retrouvent isolés dans des eaux par ailleurs calmes. Après quelques longues minutes d'attente, les secours arrivent par hélicoptère. Les naufragés sont saufs. Ils témoignent. Car le plus incroyable dans cette histoire est que presque tout a été filmé: le crash depuis un autre avion de tourisme, piloté par un ami qui accompagnait le couple, tandis que, lors du lent naufrage de l'avion et de l'attente des secours, le pilote a été jusqu'à prendre des «selfies».

La chaîne YouTube de l'émission de télévision «Inside Edition» publie le reportage de l'incroyable aventure qui s'ajoute aux désormais nombreuses vidéos qui viennent illustrer les drames petits et grands filmés grâce à la prolifération des instruments de capture: smartphones, caméras de surveillance et autres caméras embarquées.

Mais, cette fois, la célébration a rapidement laissé place à la suspicion. Et si David, aventurier casse-cou aimant filmer ses exploits et gestionnaire d'une ligne de vêtements, avait monté de toutes pièces une cascade dont il est coutumier avant de la faire passer pour un accident?

Un deuxième reportage d'«Inside Edition» est rapidement venu exprimer cette perplexité. Interrogé, l'intéressé a tenté de se disculper en évoquant le prix de l'avion et en affirmant qu'il n'y a aucun sens à mettre sa vie (et celle d'autres) en danger pour quelques «followers» de plus.

De sérieux doutes subsistent et une enquête est désormais ouverte.

Créé: 23.08.2019, 08h53

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.