Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 15:50

Italie Les intempéries ont fait au moins 17 morts

Frappée par une violente tempête cette semaine, l'Italie déplore la mort d'au moins 17 personnes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les fortes pluies et les vents violents qui se sont abattus sur l'Italie ont fait deux nouvelles victimes, ce qui porte à 17 morts le bilan des intempéries, selon un décompte publié samedi. Un touriste allemand est mort vendredi frappé par la foudre en Sardaigne, tandis qu'une autre personne touchée par la foudre il y a plusieurs jours est décédée à l'hôpital, a annoncé samedi la Protection civile italienne.

De nombreuses victimes ont été tuées par des chutes d'arbres. La tempête a détruit environ 14 millions d'arbres, notamment dans le nord, dans la province de Trente et en Vénétie, selon la Coldiretti, l'association des sociétés agricoles italiennes. Le gouverneur de la Vénétie, Luca Zaia, a déclaré que les dégâts causés par la tempête dans la région s'élevaient à au moins un milliard d'euros.

Angelo Borrelli, le chef de la Protection civile, a déclaré que la Vénétie avait été balayée par des vents pouvant atteindre 180 km/h. La situation sur place est «apocalyptique», a-t-il ajouté. Le vice-président du Conseil et ministre de l'Intérieur Matteo Salvini doit se rendre dimanche dans la région. (afp/nxp)

Créé: 03.11.2018, 00h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.