Mardi 10 décembre 2019 | Dernière mise à jour 15:10

Etats-Unis L'internaute cachait 25 armes à feu chez lui

Un internaute de 18 ans qui avait appelé à tuer des policiers cachait 25 armes à feu à son domicile de l'Ohio.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vingt-cinq armes à feu et environ 10'000 balles ont été découverts dans l'Ohio, dans le nord-est des Etats-Unis, chez un homme de 18 ans arrêté pour avoir appelé sur internet à tuer des policiers, a annoncé le FBI.

Sur le forum internet iFunny, où il comptait quelque 4400 abonnés, le jeune homme avait publié des messages faisant l'apologie des tueries de masse, et appelant à s'en prendre aux centres de planning familial ainsi qu'à «tirer à vue sur tous les agents fédéraux», selon une plainte du FBI déposée contre lui lundi.

«Plaisanterie»

En perquisitionnant son domicile à Boardman, dans l'est de l'Ohio, les policiers ont découvert 15 fusils d'assaut et 10 pistolets semi-automatiques, des munitions ainsi que des tenues de camouflage. Le suspect a reconnu avoir publié les commentaires menaçants sur internet mais a affirmé qu'il s'agissait «seulement d'une plaisanterie».

Deux massacres au fusil d'assaut aux Etats-Unis ont fait respectivement 22 morts le 3 août à El Paso, au Texas, et 9 morts à Dayton, dans l'Ohio. (afp/nxp)

Créé: 14.08.2019, 06h38


Sondage

Une ou un écologiste au Conseil fédéral: êtes-vous pour ou contre?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.