Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

Coup de filet Interpol saisit plus de 55 tonnes de drogue

Plus de 55 tonnes de drogue ont été saisies et 1300 personnes ont été arrêtées dans une opération d'Interpol.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Affrontements après la saisie de 200 kg de cocaïne au Havre

Une opération de la police française menée mardi soir après plusieurs interpellations et la saisie de plus de 200 kilogrammes de cocaïne a provoqué des affrontements avec les habitants d'un quartier populaire du Havre. Les heurts ont duré trois quarts d'heures environ.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plus de 55 tonnes de stupéfiants ont été saisies en septembre et en octobre lors d'une opération policière internationale, a annoncé mercredi Interpol qui l'a coordonnée. En parallèle, 1300 suspects ont été arrêtés.

Parmi les drogues saisies, plus de 35 tonnes de cocaïne ont été confisquées, dont 1,2 tonne dans le port brésilien de Santos, cachée sur un bateau à destination de la Côte d'Ivoire. Quinze tonnes de cannabis ont également été récupérées, ainsi que cinq tonnes d'héroïne et 430'000 tablettes de captagon (à base notamment d'amphétamines).

Les lieux de toutes ces saisies n'ont pas été précisés par Interpol. L'organisation basée à Lyon, en France, a mobilisé pour l'opération deux de ses bureaux à Harare et à Singapour. En outre, la police a mis la main sur plus de 18 millions de tablettes de «Ya ba» (drogue de synthèse) en Asie du Sud-est et démantelé aux Pays-Bas un laboratoire clandestin, capable de produire 700'000 cachets d'ecstasy ou de MDMA.

«L'opération 'poisson lion' souligne l'importance du défi auquel la police du monde entier doit faire face et la nécessité d'une approche coordonnée pour s'attaquer au trafic de drogue et les crimes qui lui sont associés», a commenté le secrétaire général d'Interpol, Jürgen Stock, cité dans le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 18.10.2018, 02h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.