Jeudi 17 août 2017 | Dernière mise à jour 11:26

France «Tentative d'attentat» sur les Champs-Elysées

Un automobiliste armé a foncé sur un fourgon de police sur la célèbre avenue parisienne. L'individu est décédé.

Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un homme a percuté volontairement en voiture un fourgon de la gendarmerie, lundi après-midi sur les Champs-Elysées à Paris, à quelques centaines de mètres de l'endroit où un policier avait été tué par un djihadiste il y a deux mois.

L'homme qui conduisait le véhicule est mort, selon le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui a évoqué une «tentative d'attentat». «Une nouvelle fois les forces de sécurité en France ont été visées», a-t-il déclaré. Il a également précisé que la voiture «contenait un certain nombre d'armes, d'explosifs permettant éventuellement de pouvoir faire sauter cette voiture».

Des bonbonnes de gaz, un fusil d'assaut kalachnikov et des armes de poing ont été retrouvés, a-t-on appris de source policière.

Adam D., 31 ans, n'est pas parvenu à faire de blessés mais sa voiture s'est embrasée lors de l'impact qui s'est produit peu avant 16 heures au niveau du rond-point de l'avenue des Champs-Elysées, ont indiqué des sources policières. D'après les informations d'Europe 1, le propriétaire de la berline ferait l'objet d'une fiche S.

Dans ce secteur, situé en plein cœur de la capitale française, un important dispositif sécuritaire a été déployé: circulation bloquée sur l'avenue, la station de métro la plus proche fermée. Au milieu de la chaussée se trouvait une voiture blanche, la porte conducteur ouverte.

Alexandre, 51 ans, était assis sur un banc de cette avenue très fréquentée: il raconte avoir vu «des gens courir dans tous les sens, des touristes. Certains m'ont crié de partir. Il y avait du monde partout».

Une opération de police était en cours lundi soir dans l'Essonne au domicile supposé de l'auteur de la tentative d'attentat. «Ce pavillon de banlieue, au Plessis-Pâté, avec un étage et un garage en sous-sol serait fréquenté par des membres de la famille», rapporte Le Parisien.

(afp/ats/jsa/nxp)

Créé: 19.06.2017, 20h19


Sondage

Tarifs médicaux revus à la baisse: peut-on espérer payer moins son assurance-maladie?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters