Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 17:45

MéditerraInée L'Italie autorise à débarquer 182 migrants

Les migrants secourus il y a une semaine en Méditerranée par l'Ocean Viking pourront débarquer à Messine, en Sicile.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Italie a autorisé le débarquement sur son territoire de 182 migrants secourus en mer, la deuxième décision en ce sens en une semaine après quinze mois de fermeture de ses ports aux navires humanitaires, a annoncé dimanche l'organisation SOS Méditerranée.

Ces migrants secourus au large des côtes libyennes il y a une semaine par l'Ocean Viking, le navire de SOS Méditerranée et de Médecins sans frontières (MSF), pourront débarquer à Messine, en Sicile (sud), a indiqué sur Twitter SOS Méditerranée, ONG basée à Marseille (France).

Cette information a été confirmée par des sources du ministère italien de l'Intérieur citées par le quotidien «La Stampa».

«Nous sommes soulagés de constater que pour la deuxième fois en une semaine, l'Italie ouvre un port à des personnes secourues en Méditerranée», s'est félicité SOS Méditerranée.

Départ de Salvini

Le 17 septembre, Rome avait déjà ouvert le port de l'île de Lampedusa à 82 personnes secourues par l'Ocean Viking. L'Italie était restée fermée aux navires humanitaires depuis le 9 juin 2018, lorsqu'elle avait refusé d'accueillir les 630 rescapés de l'Aquarius, prédécesseur de l'Ocean Viking.

Ce revirement intervient après le départ du gouvernement du ministre de l'Intérieur d'extrême droite Matteo Salvini, tenant d'une ligne dure sur l'immigration. Un nouvel exécutif, fruit d'une alliance entre le Mouvement 5 Etoiles (M5S) et le Parti démocrate (gauche), a depuis pris ses fonctions.

Les ministres de l'Intérieur de cinq pays de l'Union européenne se réunissent lundi à Malte pour s'entendre sur un mécanisme de répartition automatique des migrants, un dispositif visant à mettre fin aux négociations au cas par cas à chaque sauvetage opéré en Méditerranée. (afp/nxp)

Créé: 23.09.2019, 01h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.