Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 09:03

Crise migratoire L'Italie rejette un 3e navire humanitaire

Après l'Aquarius et le Lifeline, l'Italie a refusé l'accès à un troisième navire humanitaire, sur ordre de Matteo Salvini.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement italien a refusé vendredi l'accostage à un navire humanitaire spécialisé dans le sauvetage de migrants. C'est le troisième refus de ce genre ce mois-ci, quelques heures après la fin d'un Conseil européen tendu sur la question migratoire.

Les deux précédents bateaux refusés, l'Aquarius, qui transportait 630 migrants, et Lifeline, qui transportait quelque 230 personnes, se sont retrouvés respectivement en Espagne et à Malte. Le bâtiment rejeté vendredi, qui appartient à l'organisation caritative espagnole Proactiva Open Arms, n'a pas de migrants à bord.

Le ministre des Transports Danilo Toninelli a déclaré dans un communiqué avoir reçu une demande officielle du Ministère de l'Intérieur, dirigée par le dirigeant d'extrême droite Matteo Salvini. Ce dernier lui demandait de refuser l'entrée du navire.

650'000 migrants débarqués depuis 2014

En mars, l'Open Arms avait été placé sous séquestre en Sicile sur des soupçons d'aide à l'immigration clandestine après que les secouristes ont refusé de remettre des migrants aux gardes-côtes libyens. Les séquestres ont été levés par un juge sicilien qui a estimé que l'ONG avait agi «en état de nécessité», parce que les droits fondamentaux des migrants secourus n'étaient pas garantis en Libye.

Un millier de personnes ont péri en Méditerranée depuis le début de l'année, estiment les Nations unies. Plus de 650'000 migrants ont débarqué en Italie depuis 2014, principalement après avoir été secourus en mer au large des côtes libyennes. L'Italie en abrite environ 170'000, mais le nombre d'arrivées a chuté cette année. (ats/nxp)

Créé: 29.06.2018, 23h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.