Dimanche 17 février 2019 | Dernière mise à jour 09:48

Tanzanie Un jeune milliardaire enlevé à Dar es-Salaam

Mohammed Dewji, considéré comme le plus jeune milliardaire du continent africain, a été enlevé jeudi par des hommes armés.

Mohammed Dewji a été le premier Tanzanien à faire la couverture du magazine <i>Forbes </i>.

Mohammed Dewji a été le premier Tanzanien à faire la couverture du magazine Forbes . Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'homme considéré comme le plus jeune milliardaire du continent africain, le businessman tanzanien Mohammed Dewji, a été enlevé jeudi par des hommes armés à Dar es-Salaam, ont indiqué des sources officielles.

Dirigeant à 40 ans du groupe METL présent dans une dizaine de pays dans les domaines de l'agriculture, de l'assurance, des transports, de la logistique ou de l'agroalimentaire, M. Dewji a été kidnappé alors qu'il entrait dans la salle de sport d'un hôtel de la capitale économique du pays, ont précisé les autorités administratives et policières.

«Les premières informations indiquent qu'il a été enlevé par des Blancs venus à bord de deux véhicules», a déclaré à la presse le gouverneur de la région de Dar es-Salaam, Paul Makonda, soulignant que «ce type d'incident est nouveau».

Le chef de la police à Dar es-Salaam, Lazaro Mambosasa, a précisé que des étrangers avaient «tiré en l'air avant de faire entrer de force» Dewji dans leur véhicule. La police, qui a identifié des suspects, a déjà procédé à des arrestations, a-t-il indiqué.

Né en Tanzanie, Mohammed Dewji a fait ses études à l'université de Georgetown aux Etats-Unis. En 2013, il est devenu le premier Tanzanien à faire la couverture du magazine «Forbes» et, en 2015, il a été décrété «personne de l'année» par «Forbes Afrique». Selon le magazine, sa fortune a été évaluée à 1,54 milliard de dollars en 2018. Député de 2005 à 2015, il est aussi le principal actionnaire du club de football Simba FC. (afp/nxp)

Créé: 11.10.2018, 13h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.