Jeudi 12 décembre 2019 | Dernière mise à jour 00:57

États-Unis Jimmy Carter de nouveau hospitalisé

L'ex-président américain souffre d'une infection urinaire. À 95 ans, il a déjà fait plusieurs séjours à l'hôpital.

Jimmy Carter en mars 2018.

Jimmy Carter en mars 2018. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien président américain Jimmy Carter est de nouveau hospitalisé, cette fois pour une infection urinaire, quelques jours seulement après sa sortie d'un hôpital où il avait subi une opération, a annoncé lundi la fondation qui porte son nom.

Jimmy Carter, âgé de 95 ans, a été admis en fin de semaine dernière au Centre médical Phoebe Sumter à Americus, en Géorgie, «pour traiter une infection des voies urinaires», selon la fondation Carter. «Il se sent mieux et attend avec impatience de rentrer chez lui», a-t-elle précisé.

Plusieurs soucis de santé

Jimmy Carter a eu plusieurs soucis de santé ces derniers mois. L'ex-président démocrate (1977-1981) était sorti le 27 novembre d'un hôpital d'Atlanta après une opération visant à soulager la pression cérébrale causée par de récentes chutes, une intervention qui n'aurait pas entraîné de complications. Il avait auparavant été hospitalisé fin octobre pour une «légère» fracture du bassin causée par une chute à son domicile.

Premier président américain de l'histoire à atteindre l'âge de 95 ans, Jimmy Carter s'était également blessé à la tête le 6 octobre, toujours en tombant chez lui. Il était pourtant debout et actif sur un chantier humanitaire dès le lendemain, le visage tuméfié et barré d'un pansement cachant 14 points de suture.

Jimmy Carter est né en 1924 dans la petite ville de Plains, en Géorgie, dans le sud-est des États-Unis, où il vit toujours avec son épouse. Après son retrait de la vie politique, il a créé en 1982 le Centre Carter, une fondation qui oeuvre à la résolution pacifique de conflits et à l'aide au développement. Il a multiplié depuis les missions de médiation ou d'observation électorale dans le monde entier. En 2002, Jimmy Carter a reçu le prestigieux prix Nobel de la Paix, pour ses efforts en faveur de la justice économique et sociale.

(afp/nxp)

Créé: 03.12.2019, 01h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.