Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:37

Etats-Unis Joe Biden surnomme Donald Trump «le clown»

«L'endormi» Joe Biden, candidat démocrate pour l'élection de 2020, a répondu à Donald Trump lors d'un meeting.

Joe Biden a répondu à Donald Trump.

Joe Biden a répondu à Donald Trump. Image: AFP

Un 21e candidat entre dans la primaire démocrate

Le sénateur démocrate modéré, Michael Bennet, a annoncé jeudi qu'il se présentait à la présidentielle américaine. Cela porte à 21 le nombre de candidats espérant décrocher l'investiture du parti pour affronter le républicain Donald Trump en novembre 2020. La cohorte de candidats démocrates présente une diversité inédite, avec un nombre record de femmes et de candidats issus de minorités. Après avoir annoncé sa candidature il y a une semaine, l'ancien vice-président centriste Joe Biden domine de loin les sondages avec 32,8% des intentions de vote selon la moyenne de RealClearPolitics, contre 19,4% pour le sénateur progressiste Bernie Sanders. Aucun des autres candidats ne dépasse les 9%.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président américain Donald Trump, qui se moque régulièrement de ses adversaires en leur attribuant des sobriquets, s'est lui-même fait traiter de «clown» par Joe Biden, ancien vice-président et candidat démocrate pour l'élection de 2020.

Lors d'une réunion pour lever des fonds à Columbia, en Caroline du Sud, M. Biden s'est fait apostropher par un partisan sur sa façon de riposter à M. Trump qui le surnomme «Joe l'endormi».

«Je veux que vous répondiez, quand il vous balance un surnom, vous devez lui en balancer un en retour», a affirmé ce supporteur du candidat démocrate. «Il y a tant de surnoms que j'aimerais donner à ce gars, vous pouvez commencer par clown», a répondu Joe Biden, selon des déclarations rapportées par un journaliste présent.

«Un combat de catch dans la boue»

Le milliardaire républicain invente régulièrement des surnoms pour ses opposants ou ses détracteurs. Son ancienne adversaire à la présidentielle, Hillary Clinton est «la crapule», la sénatrice démocrate Elizabeth Warren était «la gourde» avant de devenir «Pocahontas» en référence à ses origines amérindiennes, dont il conteste l'authenticité, et le sénateur très à gauche Bernie Sanders est «le fou». Mais il tape aussi sur son propre camp, ayant par exemple traité le sénateur républicain du Texas Ted Cruz de «menteur».

Joe Biden, qui est à 76 ans un vétéran de la politique américaine, a assuré qu'il n'hésiterait pas à répondre aux attaques de M. Trump, mais qu'il ne voulait pas que le président puisse détourner l'attention des questions importantes. «Ce que je ne veux pas, c'est qu'il m'attire dans ce qu'il veut que je fasse. Il veut que cela soit un combat de catch dans la boue», a expliqué l'ex-numéro 2 de Barack Obama.

M. Trump a déjà utilisé son âge - 72 ans - contre le démocrate qui mène la course des 21 candidats. «Je suis le plus jeune, je suis jeune, dynamique. Quand je vois Joe, je ne suis pas sûr», a-t-il lancé le 27 avril. (afp/nxp)

Créé: 06.05.2019, 02h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.