Vendredi 19 juillet 2019 | Dernière mise à jour 11:40

Technologie La justice américaine va s'attaquer à Google

Une enquête antimonopole contre Google est en préparation par le ministère américain de la justice, selon le Wall Street Journal.

C'est n'est pas la première fois que l'entreprise doit faire face à la justice.

C'est n'est pas la première fois que l'entreprise doit faire face à la justice. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministère américain de la justice prépare une enquête antimonopole contre Google, selon le Wall Street Journal vendredi. Le groupe technologique américain est déjà visé par des amendes en Europe pour des pratiques anticoncurrentielles et cible d'appels au démantèlement aux Etats-Unis.

La division chargée des questions «antitrust» se prépare à «examiner de près les pratiques commerciales» de Google concernant son moteur de recherche et d'autres activités, selon des sources anonymes citées par le quotidien américain.

La Federal Trade Commission (FTC), qui partage avec le ministère de la Justice le rôle d'autorité de la concurrence, avait mené il y a plusieurs années une vaste investigation sur la domination de Google dans la recherche en ligne et la publicité avant de la clore sans suite en 2013. Certains élus américains avaient demandé récemment la réouverture de cette enquête.

Trois fois condamné en Europe

La Commission européenne a infligé le 20 mars pour la troisième fois en moins de deux ans une forte amende à Google, l'accusant de nouveau de pratiques anticoncurrentielles dans l'Union européenne.

Aux Etats-Unis, de plus en plus de voix, des deux côtés de l'échiquier politique, appellent à agir contre les géants de la technologie, voire à les démanteler, accusés d'être trop puissants, voire monopolistiques. Dans le viseur, figurent principalement Facebook, Google ou Amazon.

Google détient, comme Facebook, une large part du marché de la publicité en ligne et son système mobile Android équipe l'immense majorité des smartphones dans le monde. Google est par ailleurs une cible régulière du président américain Donald Trump, qui l'accuse de museler les voix conservatrices sur ses services, ce que le groupe dément totalement.

Selon le WSJ, la FTC a accepté récemment de laisser le ministère de la justice prendre la main sur le dossier Google. (ats/nxp)

Créé: 01.06.2019, 07h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.