Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 12:53

France La justice enquête sur les passeports de Benalla

Le parquet de Paris cherche à savoir les conditions de délivrance des passeports diplomatiques de Benalla, soupçonné d'«abus de confiance».

Alexandre Benalla est soupçonné d'«abus de confiance».

Alexandre Benalla est soupçonné d'«abus de confiance». Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parquet de Paris a ouvert samedi une enquête préliminaire concernant les deux passeports diplomatiques qu'Alexandre Benalla est soupçonné d'avoir utilisés après avoir quitté ses fonctions à l'Élysée. Elle porte notamment sur l'«abus de confiance».

Le procureur Rémy Heitz avait été saisi vendredi par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, après des informations de presse relatives à l'utilisation récente d'un passeport diplomatique par l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, licencié cet été.

L'entourage de M. Benalla a affirmé que ces passeports lui avaient été restitués «début octobre».

L'enquête a également été ouverte pour «usage sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle» et «exercice d'une activité dans des conditions de nature à créer dans l'esprit du public une confusion avec l'exercice d'une fonction publique ou d'une activité réservée aux officiers publics ou ministériels», a précisé le procureur de la République de Paris.

Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP).

Présidence pas au courant

Déjà au coeur de plusieurs enquêtes, concernant notamment des violences lors des manifestations du 1er-Mai quand il était en poste à l'Élysée, Alexandra Benalla a utilisé ces dernières semaines ces passeports pour aller rencontrer des dirigeants en Afrique, selon Mediapart et Le Monde.

La présidence, dans un communiqué, a plaidé l'ignorance: elle dit ne disposer «d'aucune information remontée par les services de l'État concernés sur l'utilisation par M. Benalla des passeports diplomatiques qui lui avaient été attribués dans le cadre exclusif de ses fonctions à la présidence de la République».

Benalla se défend

Une passe d'armes s'est engagée ces derniers jours entre Alexandre Benalla et l'Élysée. Le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, Patrick Strzoda, l'avait d'abord sommé de s'expliquer sur «d'éventuelles missions personnelles et privées» menées «comme consultant» alors qu'il était «en fonction à l'Élysée», à la suite des informations de presse sur ses voyages en Afrique.

Ce à quoi Alexandre Benalla a répondu dans un courrier à l'Elysée dont l'AFP a obtenu copie, qu'il n'avait «jamais effectué de missions personnelles et privées» durant ses fonctions à la présidence et n'avoir «a fortiori jamais reçu directement ni indirectement de rémunérations en résultant».

En outre dans ses activités actuelles, il affirme ne s'être «jamais prévalu d'une quelconque recommandation ou appui de la présidence de la République dans le cadre de (s)es nouvelles activités, et le prétendre serait purement mensonger» et «diffamatoire». (ats/nxp)

Créé: 29.12.2018, 16h01

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.