Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:37

Financement libyen La justice refuse à Djouhri de se faire soigner en Suisse

Assigné à résidence, l’homme d’affaires franco-algérien est au cœur de l’enquête sur un présumé financement libyen de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy.

Apparu au cœur de versements suspects entre la Libye de Mouammar Kadhafi et des proches de Nicolas Sarkozy, M. Djouhri est mis en examen pour neuf chefs d’accusation.

Apparu au cœur de versements suspects entre la Libye de Mouammar Kadhafi et des proches de Nicolas Sarkozy, M. Djouhri est mis en examen pour neuf chefs d’accusation. Image: AFP/photo d'llustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice française a refusé lundi à Alexandre Djouhri, protagoniste au coeur de l'enquête sur un présumé financement libyen de la campagne 2007 de l'ex-président Nicolas Sarkozy, de lever son assignation à résidence pour qu'il puisse subir des examens médicaux en Suisse, a-t-on appris de sources concordantes.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a confirmé le refus des juges d'instruction de lever cette mesure qui oblige l'homme d'affaires franco-algérien à rester en France, selon une source judiciaire et un de ses avocats, Me Jean-Marc Delas.

Elle a par ailleurs désigné un médecin afin qu'il mène une expertise sur l'état de santé de M. Djouhri, 61 ans, qui souffre de problèmes cardiaques.

«C'est toujours le même traitement cruel et inhumain que la justice inflige à M. Djouhri», a déclaré à l'AFP Me Delas.

«Le covid-19 est un virus international»

Inculpé le 31 janvier et incarcéré, il a été remis en liberté sous bracelet électronique le 16 mars alors que plusieurs détenus avaient été testés positifs au covid-19 dans l'établissement pénitentiaire.

Mais ses avocats ont demandé une mainlevée provisoire de son assignation à résidence afin qu'il puisse se rendre en Suisse pour y subir des examens médicaux menés par une «équipe pluridisciplinaire».

Lors de l'audience devant la chambre de l'instruction, son autre avocat Pierre Cornut-Gentille a indiqué que «la question d'une transplantation cardiaque» se posait et qu'une «cirrhose du foie» lui avait été diagnostiquée.

«A Paris, il n'y a pas d'équipe pluridisciplinaire qui puisse le prendre en charge sans risque qu'il attrape le covid», a-t-il plaidé.

«Le covid-19 est un virus international», a observé de son côté l'avocate générale qui a estimé qu'il pouvait être pris en charge médicalement à Paris.

Résident à Genève avant son arrestation

Apparu au coeur de versements suspects entre la Libye de Mouammar Kadhafi et des proches de Nicolas Sarkozy, M. Djouhri est mis en examen pour neuf chefs, dont «corruption active», «complicité et recel de détournements de fonds publics» ainsi que «blanchiment en bande organisée» de ces infractions.

Alexandre Djouhri avait été arrêté en janvier 2018 à Londres en vertu de mandats d'arrêt européens émis par la justice française et dont il conteste la validité.

Résident à Genève avant son arrestation, il avait dû être hospitalisé dans la capitale britannique à cause d'une série d'accidents cardiaques, puis assigné à résidence avant d'être finalement extradé.

Créé: 18.05.2020, 21h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.