Lundi 17 juin 2019 | Dernière mise à jour 09:12

Allemagne L'extrême droite en colère après une rixe au couteau

Des militants de l’extrême droite ont protesté, dimanche à Chemnitz, contre l'agression présumée d'un Allemand par un étranger.

Les manifestants dénoncent l'agression présumée d'un Allemand par un réfugié syrien.

Les manifestants dénoncent l'agression présumée d'un Allemand par un réfugié syrien. Image: DR/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plusieurs dizaines de manifestants d'extrême droite se sont rassemblés dimanche à Chemnitz (est de l'Allemagne), au lendemain de l'agression présumée d'un Allemand par un réfugié syrien.

La police locale a indiqué qu'elle enquêtait à propos de ces accusations d'agression. Selon les manifestants, un Syrien de 18 ans aurait blessé à la main avec un couteau un Allemand de 41 ans lors d'une altercation samedi. Celle-ci aurait eu lieu lors d'un festival de rue musulman dans le centre de la ville, alors qu'une contre-manifestation autour d'un barbecue était organisée par le groupe local d'extrême droite «Pro Chemnitz».

Chemnitz, a 200 km au sud de Berlin, a été le théâtre l'année dernière de violences xénophobes, après la mort d'un Allemand poignardé, meurtre dont est accusé un Syrien actuellement jugé dans la ville voisine de Dresde. Les avocats de cet homme, Alaa Sheikhi, assurent qu'il est innocent.

Sur une vidéo postée sur internet, on pouvait voir les extrémistes de droite faisant griller du porc, certains d'entre eux criant «ceci est notre ville».

Selon Pro Chemnitz, qui a publié sur les réseaux sociaux la photo d'un couteau ensanglanté, l'homme blessé samedi était l'un de ses «camarades».

Un groupe d'extrême droite a alors appelé à une manifestation dimanche, à laquelle ont participé une cinquantaine de personnes, selon le quotidien local Freie Presse. Environ 60 autres personnes ont contre-manifesté, sous la surveillance de 66 policiers, aucune violence n'étant rapportée, selon les autorités locales. (afp/nxp)

Créé: 09.06.2019, 20h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.