Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 15:45

Vietnam La baie d'Halong se visite désormais du ciel

Une compagnie permet aux voyageurs les plus riches d'éviter les vagues de touristes sur la baie en la visitant en hélicoptère.

Il faudra débourser au minimum 125 francs pour prendre cette photo depuis un hélicoptère.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au Vietnam, la célèbre baie d'Halong se visite depuis le ciel depuis vendredi, une façon d'échapper, pour les touristes les plus argentés, à la congestion des centaines de bateaux de croisière qui naviguent chaque jour entre ses falaises.

Deux hélicoptères de cinq places du fabricant Bell s'élèvent à 300 mètres du sol pour offrir des vues imprenables sur les gigantesques roches en forme de pains qui ont fait la réputation du lieu. L'organisation de banquets de luxe dans les grottes d'Halong, classées à l'Unesco, avait défrayé la chronique il y a quelques années.

Le tour d'hélicoptère le moins cher est à un peu plus de 125 francs par personne pour 12 minutes, une sortie que peu de touristes peuvent se permettre. Mais la compagnie est confiante dans sa capacité à remplir ses vols: «Avec la croissance de l'économie chinoise, on voit plus de touristes venir ici», assure David Sale, directeur exécutif pour l'Asie-Pacifique de la société Bell.

Le nombre de visiteurs étrangers se rendant au Vietnam a augmenté de près de 20% en 2018, dont un tiers de son puissant voisin chinois. La classe moyenne de ce pays en pleine croissance est elle-même aussi avide de découvrir son propre pays, dynamisant le secteur du tourisme.

Au sol, le trafic de bateaux de croisière dans la baie d'Halong frise la saturation, avec jusqu'à 500 bateaux de croisière par jour dans la baie. La qualité de ses eaux s'en ressent et l'environnement de la baie se dégrade. Un projet de retraitement des eaux usées rejetées par les bateaux de croisière doit bientôt voir le jour. (afp/nxp)

Créé: 10.05.2019, 15h22

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.