Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 06:42

Asie La Corée du Sud aide le Nord affamé

Séoul a débloqué 8 millions de dollars (7,1 millions d'euros) d'aide humanitaire pour le Nord en proie à la famine.

La Corée du Nord a connu ses plus mauvaises récoltes depuis une décennie.

La Corée du Nord a connu ses plus mauvaises récoltes depuis une décennie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Corée du Sud a annoncé avoir débloqué mercredi 8 millions de dollars (7,1 millions d'euros) d'aide humanitaire pour le Nord affamé, alors que les négociations sur l'arsenal nucléaire de Pyongyang et les relations intercoréennes sont dans l'impasse.

Il s'agit de la première aide de ce type fournie par Séoul à Pyongyang depuis 2015, alors que le Nord a eu les plus mauvaises récoltes depuis une décennie, selon les Nations unies.

Le président sud-coréen Moon Jae-in cherche à rétablir les relations diplomatiques entre Pyongyang et Washington depuis le fiasco du sommet de Hanoï en février, lorsque le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et son homologue américain Donald Trump avaient échoué à trouver une entente sur le démantèlement du programme nucléaire de Pyongyang en échange d'une levée des sanctions.

Le Nord a depuis coupé l'essentiel de ses contacts avec Séoul et Washington. Le ministère sud-coréen de l'Unification, qui gère les relations intercoréennes, a annoncé que le gouvernement avait débloqué l'aide à cause de «la situation alimentaire qui se détériore» dans le Nord.

Projets conjoints bloqués

Séoul donnera 4,5 millions de dollars au Programme alimentaire mondial (PAM) pour lutter contre la malnutrition, et 3,5 millions de dollars à l'UNICEF (Fonds des Nations unies pour l'enfance) pour la santé des enfants et femmes enceintes.

Plus de 10 millions de Nord-Coréens (40% de la population) souffrent de graves pénuries alimentaires, une proportion stable par rapport à ces dernières années, selon de récentes estimations de l'ONU.

«Le PAM et d'autres organisations internationales ont demandé de l'aide pour le Nord à cause d'inquiétudes concernant la détérioration de la situation des plus vulnérables là-bas», a indiqué le ministère de l'Unification.

Un organe de propagande nord-coréen avait déjà qualifié le mois dernier l'assistance du Sud de «non essentielle» aux relations intercoréennes. Si le Sud «souhaite sincèrement un développement, une paix et une prospérité à long terme», il devrait mettre en oeuvre les projets économiques conjoints décidés l'an dernier par le Nord et le Sud au lieu de «soulever le problème de l'aide humanitaire», avait déclaré le site nordiste Uriminzokkiri.

Plusieurs séries de sanctions économiques, imposées au Nord à cause de ses programmes nucléaire et de missiles balistiques, bloquent la plupart des projets conjoints. (afp/nxp)

Créé: 05.06.2019, 15h38

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.