Mercredi 16 octobre 2019 | Dernière mise à jour 17:51

Etats-Unis/ Corée du Nord La justice US saisit un cargo nord-coréen

La réquisition inédite d'un navire nord-coréen, de 17'000 tonnes, ouvre une nouvelle page de tensions entre Washington et Pyongyang.

Le cargo nord-coréen, le «Wise Honest», est accusé d'avoir violé les sanctions internationales en exportant du charbon et en important des machines.

Le cargo nord-coréen, le «Wise Honest», est accusé d'avoir violé les sanctions internationales en exportant du charbon et en important des machines. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice américaine a annoncé jeudi la saisie d'un cargo nord-coréen, le «Wise Honest». Il est accusé d'avoir violé les sanctions internationales en exportant du charbon et en important des machines.

Cette saisie inédite d'un navire de 17'000 tonnes, l'un des plus gros cargos nord-coréens, selon les Etats-Unis, intervient dans un contexte de dégradation des relations entre Washington et Pyongyang, marquées par un scepticisme croissant depuis le sommet entre Donald Trump et Kim Jong Un en février au Vietnam qui s'est soldé par un désaccord. M. Kim réclamait une levée des sanctions trop importante aux yeux de M. Trump, en échange d'un début de dénucléarisation jugé trop timide.

«C'est la première saisie d'un navire de fret pour violation des sanctions internationales», a déclaré le procureur fédéral de Manhattan, Geoffrey Berman, cité dans un communiqué. Il a accusé Pyongyang d'avoir, en «dissimulant l'origine» du Wise Honest, «exporté des tonnes de charbon» et importé des machines lourdes en Corée du Nord.

Le bâtiment avait été bloqué l'an dernier en Indonésie, son capitaine étant poursuivi par les autorités indonésiennes. En juillet, les autorités américaines ont lancé de leur côté la procédure de saisie.

Bloqué l'année passée

«Ce navire anti-sanctions est désormais hors service», s'est félicité le vice-ministre américain de la Justice John Demers. «La Corée du Nord et les entreprises qui l'aident à contourner les sanctions des Etats-Unis et de l'ONU doivent savoir que nous utiliserons tous les moyens à notre disposition pour appliquer les sanctions internationales».

Le bâtiment avait été bloqué l'an dernier en Indonésie, son capitaine étant poursuivi par les autorités indonésiennes. En juillet, les autorités américaines ont lancé de leur côté la procédure de saisie.

Selon Washington, le navire a été utilisé de novembre 2016 à avril 2018 par la Korea Songi Shipping Company, affiliée à la Korea Songi General Trading Corporation. Cette société, dépendante de l'armée nord-coréenne selon Washington, figure depuis juin 2017 sur la liste de l'OFAC, l'agence du Trésor américain chargé des sanctions financières.

Multiples sanctions

Après avoir chargé du charbon en mars 2018 dans le port nord-coréen de Nampo, le navire avait été intercepté début avril: il s'était avéré qu'il n'utilisait pas - et ce depuis aout 2017 - le système d'identification obligatoire (Automatic identification System) - requis pour les bateaux opérant des transports internationaux, selon le procureur américain.

La justice américaine a saisi le Wise Honest sur la base d'une plainte enregistrée au civil, faisant valoir que le navire avait subi des réparations réglées en dollars américains, via des banques américaines.

Pyongyang fait l'objet de multiples sanctions du fait de ses programmes nucléaire et balistique interdits. Parmi ces mesures figurent l'interdiction des exportations nord-coréennes de charbon et autres matières premières, le plafonnement de ses importations de pétrole ou de kérosène, et des restrictions bancaires. (ats/nxp)

Créé: 09.05.2019, 22h44


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.