Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 12:59

Vatican Le clergé doit désormais signaler les abus sexuels

Tous les diocèses de la planète sont obligés d'ici à un an à mettre en place un système accessible au public pour déposer des signalements d'abus sexuels potentiels.

Le pape François a profondément remanié jeudi la réponse de l'Eglise catholique aux abus sexuels commis en son sein.

Le pape François a profondément remanié jeudi la réponse de l'Eglise catholique aux abus sexuels commis en son sein. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le pape François a dévoilé jeudi une législation plus stricte obligeant prêtres, religieux et religieuses à signaler tout soupçon d'agression sexuelle ou d'harcèlement. Ils doivent aussi dénoncer toute couverture de tels faits par la hiérarchie de l'Eglise.

Tous les diocèses de la planète sont en outre obligés d'ici à un an à mettre en place un système accessible au public pour déposer des signalements d'abus sexuels potentiels, qui seront examinés dans un délai de 90 jours.

Le souverain pontife a néanmoins souhaité que le secret de la confession demeure absolu, ce qui exclut donc une dénonciation de faits rapportés par un fidèle dans le confessionnal.

La «lumière du monde»

Ces décisions ont été prises dans un «motu proprio», c'est à dire une lettre émise directement par le pape, qui modifie le droit canon. Dans l'introduction de cette lettre apostolique intitulée «Vous êtes la lumière du monde», le pape souligne que «les crimes d'abus sexuel offensent Notre Seigneur, causent des dommages physiques, psychologiques et spirituels aux victimes».

«Il est bien que soient adoptées au niveau universel des procédures visant à prévenir et à contrer ces crimes qui trahissent la confiance des fidèles», ajoute le souverain pontife. «Pour que ces phénomènes, sous toutes leurs formes, ne se reproduisent plus, il faut une conversion continue et profonde des coeurs, attestée par des actions concrètes et efficaces qui impliquent chacun dans l'Eglise», commente le pape. (ats/nxp)

Créé: 09.05.2019, 12h41

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.