Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 11:35

France Le frère de Nordahl L. veut changer de nom

Après de multiples agressions, le frère du Français accusé de meurtres et d'agressions sexuelles sur mineures a décidé de saisir la justice.

Nordahl L. est notamment suspecté d'avoir tué Maëlys, une fillette de neuf ans qui avait disparu lors d'un mariage.

Nordahl L. est notamment suspecté d'avoir tué Maëlys, une fillette de neuf ans qui avait disparu lors d'un mariage. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux hommes ont été condamnés lundi par le tribunal de Chambéry pour avoir insulté et frappé le frère de Nordahl L., une énième agression qui a poussé la victime à demander un changement de nom, a-t-on appris mardi auprès de son avocat.

Les deux hommes s'en étaient pris dans la rue à Sven L., 38 ans, le 1er février à la Bridoire, a indiqué Me Marc Dereymez à l'AFP, confirmant une information du «Dauphiné Libéré». Ils l'avaient insulté, explicitement en tant que frère de Nordahl L., mis en examen pour l'assassinat d'un jeune homme, le caporal Arthur N., et le meurtre d'une petite fille, Maëlys, et pour des agressions sexuelles sur des fillettes de sa famille, des faits commis en 2017. Ils l'avaient ensuite roué de coups. Sven L. avait eu une interruption de travail de quatre jours, selon son avocat.

Cette «bêtise humaine»

«Mon client a subi déjà de multiples agressions, celle-ci étant une des plus graves, et n'en a pas signalé beaucoup, car sinon ce serait presque tous les jours», a ajouté l'avocat. En conséquence, Sven L., qui exerce la profession de saisonnier, a demandé à changer de prénom et de nom. L'avocat a indiqué que la procédure était en cours. Le changement de prénom fait l'objet d'une requête devant le maire de la commune et le changement de nom d'une autre auprès du Garde des Sceaux. L'avocat a déploré «cette bêtise humaine qui fait qu'on se paie les proches» d'un meurtrier présumé.

Les parents de Nordahl L. en revanche ne souhaitent pas entreprendre la même démarche, a déclaré à l'AFP leur avocat, défenseur également de leur fils Nordahl, Me Alain Jakubowicz. «Les parents ne veulent absolument pas changer de nom, en aucune façon», a-t-il assuré. (afp/nxp)

Créé: 04.06.2019, 12h47


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.