Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 20:34

Guerre Le HCR dénonce la situation humanitaire en Ukraine

Des coupures d'eau et d'électricité rendent les conditions de vie des habitants de Donetsk et Lougansk très difficiles, selon le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés.

Les autorités ukrainiennes ont pu évacuer plus de 11'000 personnes, dont 2246 enfants et 348 handicapés, de Donetsk et Lougansk.

Les autorités ukrainiennes ont pu évacuer plus de 11'000 personnes, dont 2246 enfants et 348 handicapés, de Donetsk et Lougansk. Image: Keystone

Galerie photo

L'Ukraine entre guerre civile et diplomatie

L'Ukraine entre guerre civile et diplomatie Un nouvel accord a été signé sur l'Ukraine le 12 février 2015. Le cessez-le-feu conclu va-t-il tenir?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La situation humanitaire continue de se détériorer dans l'est de l'Ukraine, a affirmé ce mardi 10 mars le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés. Les conditions sont particulièrement mauvaises à Donetsk et Lougansk.

«Nous sommes très préoccupés. En particulier dans les zones non contrôlées par le gouvernement, l'interruption des prestations sociales et des services fournis auparavant par Kiev a considérablement aggravé le sort de la population», a affirmé un porte-parole du HCR à Genève, William Spindler.

Les conditions dans le nord de Donetsk et à Lougansk «sont particulièrement désastreuses, avec des coupures fréquentes d'eau et d'électricité provoquées par des tirs», a-t-il ajouté. Selon le porte-parole, des bombardements continuent d'avoir lieu, provoquant des victimes civiles, en particulier autour de la ville de Debaltseve.

«Les combats rendent extrêmement difficile la distribution de l'aide à de nombreux civils pris au piège», a affirmé William Spindler. Les pénuries ont provoqué une augmentation des prix des aliments, de l'essence et des médicaments. Le froid a aggravé les conditions des personnes réfugiées dans des caves, sous les ruines de leur maison ou de leur appartement.

Evacuations difficiles

Les autorités ukrainiennes ont pu évacuer plus de 11'000 personnes, dont 2246 enfants et 348 handicapés, de Donetsk et Lougansk, mais «le manque de transports, l'insécurité sur les routes, les barrières administratives» entravent d'autres évacuations, a déploré le HCR.

L'agence de l'ONU augmente son aide dans la ville de Donetsk et étudie les moyens d'accroître sa présence à Lougansk. Plus d'1,1 million de personnes ont été déplacées par le conflit en Ukraine, alors que 674'000 autres personnes ont trouvé refuge dans les pays voisins, dont 542'800 en Russie et 80'700 au Bélarus, a précisé le HCR. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2015, 13h02

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.