Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 13:11

Californie Le tireur de la synagogue inculpé

L'homme qui a tué une femme et blessé trois personnes dans une synagogue de Californie a été inculpé jeudi de 109 crimes fédéraux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le jeune homme de 19 ans qui avait ouvert le feu dans une synagogue de Californie le 27 avril a été officiellement inculpé jeudi de 109 crimes fédéraux pour des actes «motivés par la haine». Son acte a coûté la vie à une femme et blessé trois personnes.

Le tireur avait déjà été inculpé par un tribunal californien de meurtre et tentatives de meurtre pour son attaque commise contre la synagogue Chabad de Poway, dans le sud de l'Etat. Il est également poursuivi pour avoir mis le feu à une mosquée le 24 mars à Escondido. Cet acte-là, il l'a revendiqué dans un pamphlet raciste et antisémite mis en ligne quelques heures avant de mener l'attaque contre la synagogue.

Dans ce texte, il revendiquait longuement la suprématie de la «race blanche», égrenant tous les poncifs de l'extrême droite raciste adepte de la théorie du complot. L'homme, qui a plaidé non coupable pour l'attaque contre la synagogue, encourt la peine de mort ou la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle.

«Nous ne tolèrerons pas que nos concitoyens soient pris pour cibles jusque dans leurs lieux de culte, où ils devraient se sentir libres et en sécurité d'exercer leur droit à pratiquer leur religion», a déclaré le procureur fédéral Robert Brewer.

En détention

Le jeune homme avait fait irruption le 27 avril dans la synagogue de Poway, près de San Diego, ouvrant le feu à l'aide d'un fusil d'assaut qui s'est enrayé. Il a tué une femme de 60 ans, Lori Gilbert Kaye, et a blessé trois personnes, dont une enfant et le rabbin Yisroel Goldstein. Une centaine de personnes se trouvaient dans le lieu de culte à ce moment-là.

Cette attaque, commise au dernier jour des festivités de la Pâque juive, est intervenue six mois exactement après celle ayant coûté la vie à onze personnes le 27 octobre dans une synagogue de Pittsburgh, en Pennsylvanie.

L'homme a été arrêté après avoir fui la synagogue en voiture et appelé lui-même les secours pour s'identifier comme le tireur, selon l'acte d'accusation. «Je viens d'ouvrir le feu dans une synagogue. J'essaye juste de défendre ma nation contre les Juifs», a-t-il dit selon les documents remis au tribunal. Le jeune homme, étudiant en école d'infirmiers, est en détention. (ats/nxp)

Créé: 10.05.2019, 00h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.