Mercredi 19 juin 2019 | Dernière mise à jour 01:50

Italie Les sauterelles envahissent la Sardaigne

Les agriculteurs sont très inquiets pour leurs cultures en Sardaigne après l'invasion de millions de sauterelles qui dévastent tout.

La région actuellement la plus touchée par l'invasion de sauterelles se trouve sur une zone couvrant les communes de Nuoro, Ottana et Orani, dans le centre de l'île.

La région actuellement la plus touchée par l'invasion de sauterelles se trouve sur une zone couvrant les communes de Nuoro, Ottana et Orani, dans le centre de l'île.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une invasion de millions de sauterelles dans le centre de la Sardaigne suscite l'inquiétude des agriculteurs de la région où quelque 2.000 hectares de terres ont déjà été dévastés par les insectes.

Une telle invasion de ces insectes ne s'était pas produite depuis plus de 60 ans, a assuré Ignazio Floris, professeur d'entomologie à l'université de Sassari, en Sardaigne, interrogé lundi par le journal «La Stampa».

La région actuellement la plus touchée se trouve sur une zone couvrant les communes de Nuoro, Ottana et Orani, dans le centre de l'île, où l'on peut voir des zones totalement recouvertes d'un tapis de sauterelles, selon la Coldiretti, principale organisation agricole italienne, qui a lancé l'alerte lundi dans un communiqué.

Cours des fermes envahies

Selon l'organisation, les exploitations concernées par l'invasion se retrouvent sans pâturages et les cours des fermes sont envahies.

«Juin et juillet, mais aussi août sont les mois favorables à la propagation des sauterelles qui se développent sur les terres non cultivées, mais se déplacent aussi dans celles qui sont cultivées pour se nourrir», souligne la Coldiretti.

L'organisation agricole précise que tout traitement pour remédier au problème serait pour l'heure inefficace mais qu'une solution consisterait à labourer les terres, surtout celles qui ne sont pas cultivées et qui représentent un lieu idéal pour la prolifération des sauterelles. (afp/nxp)

Créé: 10.06.2019, 11h50

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.