Mercredi 19 juin 2019 | Dernière mise à jour 01:50

Nucléaire iranien Les tensions avec Téhéran inquiètent l'AIEA

L'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA) s'est dite «inquiète de l'augmentation des tensions» autour du programme nucléaire iranien.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a un mois, Téhéran a annoncé qu'il ne respecterait plus certaines des restrictions imposées par l'accord sur le nucléaire de 2015.

«J'espère qu'on pourra trouver une façon de réduire les tensions par le dialogue», a déclaré le directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano, lundi à l'ouverture de la réunion trimestrielle du Conseil des gouverneurs. Il y a deux semaines, l'AIEA notait que les stocks d'uranium et d'eau lourde de l'Iran avaient augmenté mais restaient dans les limites fixées par l'accord.

«Comme je l'ai constamment souligné, les engagements pris par l'Iran dans l'accord de 2015 sont une avancée significative pour la vérification nucléaire» et il est donc «essentiel» que l'Iran continue à les respecter, a encore déclaré M. Amano. L'AIEA est une agence onusienne basée à Vienne.

Le 8 mai, l'Iran avait annoncé qu'après l'annonce de nouvelles sanctions américaines, il ne se sentait plus tenu par certaines des restrictions imposées par cet accord. Il faisait notamment allusion aux stocks d'eau lourde et d'uranium enrichi.

Réactions aux sanctions US

Le président américain Donald Trump avait annoncé un an plus tôt que son pays se retirait de l'accord et avait ensuite introduit des sanctions à l'encontre de la république islamique.

L'Iran a également prévenu que, si les autres pays signataires de l'accord ne se dépêchaient pas de chercher des moyens de minimiser l'effet des sanctions américaines, début juillet il cesserait également de respecter les restrictions concernant le niveau d'enrichissement de son uranium ainsi que d'éventuelles modifications de son réacteur à eau lourde d'Arak. (ats/nxp)

Créé: 10.06.2019, 13h58

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.