Mardi 19 février 2019 | Dernière mise à jour 15:11

France Un local du PCF tagué de sigles nazis

Une enquête a été ouverte pour tenter d'identifier les auteurs des injures et des symboles nazis apposés sur le local de Vienne du Parti communiste français.

Les inscriptions ont été découvertes samedi.

Les inscriptions ont été découvertes samedi. Image: Twitter@Nord Isère

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des croix gammées et des sigles SS: la Fédération du PCF en Isère a dénoncé mardi la dégradation de son local de Vienne dans le département, en appelant à un rassemblement vendredi.

Ces inscriptions «à connotation clairement haineuse et nazie» avaient été découvertes samedi sur la porte et les fenêtres du local. Un rassemblement «républicain» y est prévu vendredi à 18H00 pour refuser «la banalisation des idéaux de haine».

«Nous appelons l'ensemble des forces démocratiques et sociales à se rassembler pour dire non au fascisme, non à l'antisémitisme, non au racisme», écrit dans un communiqué la fédération du parti, qui a porté plainte selon le quotidien «Le Dauphiné Libéré».

Enquête ouverte

Une enquête a été ouverte pour tenter d'identifier le ou les auteurs de ces inscriptions, a confirmé à l'AFP le parquet de Vienne, qui évoque la «concomitance» de cette dégradation avec celle d'un lieu de culte voisin.

Dimanche matin, des tags injurieux ont été découverts sur la façade d'un local des témoins de Jéhovah, à quelques centaines de mètres de là.

(afp/nxp)

Créé: 12.02.2019, 15h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.