Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 14:02

France Macron: «Entre alliés on se doit le respect»

Le président français a réagi mercredi aux tweets très agressifs de son homologue américain Donald Trump.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«A chaque grand moment de notre histoire, nous avons été des alliés et entre alliés on se doit le respect», a déclaré Emmanuel Macron sur la chaîne française TF1, depuis le porte-avions Charles de Gaulle.

«Je ne veux pas entendre le reste, je crois que ce que les Françaises et les Français attendent de moi, c'est de ne pas répondre à des tweets mais c'est de m'attacher justement à ce que (...) nous continuions cette histoire importante», a-t-il ajouté.

A peine rentré de Paris, où il avait célébré la paix avec les autres dirigeants du monde, Donald Trump s'est vivement attaqué mardi à la France et à Emmanuel Macron, dont il a raillé la «très faible cote de popularité».

Dans une série de tweets particulièrement énervés, il a de nouveau attaqué sa proposition de créer une armée européenne. Les Français «commençaient à apprendre l'allemand à Paris avant que les Etats-Unis n'arrivent», a-t-il ironisé, dans une référence très peu diplomatique à l'occupation de la France par l'Allemagne nazie jusqu'à la libération par les Alliés.

«Vous avez tout dit»

Sans qualifier lui-même ces tweets, Emmanuel Macron a approuvé les termes de son intervieweur, qui lui demandait s'ils étaient «déplaisants, inélégants» : «Vous avez tout dit», a-t-il résumé. «Je pense que Donald Trump fait de la politique américaine et je lui laisse faire de la politique américaine», a-t-il dit.

Le chef de l'Etat a voulu mettre un terme à la polémique en soulignant qu'au-delà des mots - «je ne vais pas me mettre à faire un débat avec le président des États-Unis d'Amérique (..) par voie de tweets», a-t-il dit- le plus important était de lutter ensemble contre les mêmes maux.

«Aujourd'hui les États-Unis d'Amérique et la France sont engagés ensemble chaque jour dans l'un des combats les plus importants, c'est la lutte contre le terrorisme islamiste», a-t-il souligné.

«Qu'il s'agisse de la Syrie ou qu'il s'agisse de l'Afrique, tous les jours nos soldats travaillent ensemble, risquent leur vie ensemble», a-t-il martelé. (afp/nxp)

Créé: 14.11.2018, 21h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.