Mercredi 24 octobre 2018 | Dernière mise à jour 03:59

«Responsabilité historique» Macron interpelle Trump sur le climat

Le président français qualifie de «grande responsabilité face à l'histoire» le désengagement américain du pacte sur le climat.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le président français Emmanuel Macron a interpellé lundi son homologue américain Donald Trump sur sa «responsabilité face à l'histoire» concernant sa décision de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris. Il rejette l'idée d'un nouvel accord, lancée par le milliardaire new-yorkais.

«Je suis désolé de le dire: cela ne marche pas. Donc, désolé, mais je pense que c'est une grande responsabilité face à l'histoire et je suis assez certain que mon ami le président Trump va changer d'avis dans les mois ou les années à venir», a énoncé d'un ton calme le président français dans une interview à la chaîne CBS à la veille d'un sommet sur le climat à Paris.

Le président français a estimé qu'il était «extrêmement agressif de décider seul de tout simplement quitter» l'accord conclu entre plus de 190 pays en 2015, affirmant: «Je ne suis pas prêt à renégocier, mais je suis prêt à accueillir (Donald Trump) s'il décide de revenir».

Responsables de milliards de victimes

Questionné sur ses échanges avec M. Trump, Emmanuel Macron a assuré qu'il avait des discussions «très fluides et ouvertes» avec son homologue. La relation entre les deux chefs d'Etat est «très directe», a-t-il assuré.

Emmanuel Macron, qui était devenu le Français le plus retweeté pour son «Make Our Planet Great Again» en réponse à Donald Trump, a insisté sur le caractère historique de la lutte contre le réchauffement de la planète.

«Si l'on décide de ne pas agir et de ne pas changer la manière dont nous produisons, dont nous investissons, dont nous nous comportons, nous serons responsables de milliards de victimes. Je ne veux pas être un dirigeant dans cette situation, alors agissons maintenant», a lancé le président français.

M. Macron, qui veut être un leader du combat climatique mondial, est à l'origine d'un nouveau sommet qui réunit mardi à Paris plusieurs dizaines de dirigeants pour tenter de donner un coup d'accélérateur au financement insuffisant de la lutte contre le changement climatique.

Ce sommet marquera le deuxième anniversaire de l'accord de Paris, que Donald Trump a qualifié de «très injuste» pour son pays puisqu'il permettrait, selon lui, aux autres nations de prendre un avantage sur l'industrie américaine. (ats/nxp)

Créé: 12.12.2017, 05h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.