Dimanche 21 juillet 2019 | Dernière mise à jour 14:21

Libye Macron recevra le maréchal Haftar à Paris

Une rencontre entre le président français et l'homme fort de l'est libyen aura lieu la semaine prochaine à l'Elysée.

La rencontre entre Emmanuel Macron et le maréchal Haftar a pour but de favoriser la reprise du dialogue politique.

La rencontre entre Emmanuel Macron et le maréchal Haftar a pour but de favoriser la reprise du dialogue politique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président français Emmanuel Macron recevra la semaine prochaine le maréchal Khalifa Haftar, l'homme fort de l'est libyen, qui a lancé une offensive sur Tripoli, a indiqué jeudi la présidence française.

«Situation très préoccupante»

Cette rencontre «aura pour objet d'échanger sur la situation en Libye et les conditions de reprise du dialogue politique, à la suite de la visite du Premier ministre (Fayez al-Sarraj), et en lien avec l'ONU et nos partenaires», a précisé l'Elysée.

M. Haftar a été reçu discrètement, jeudi à Rome, par le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte.

Mardi, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait annoncé que le président français Emmanuel Macron envisageait de rencontrer M. Haftar.

«La situation en Libye est très préoccupante parce que la feuille de route, qui était proposée par les Nations unies (..) et qui avait failli trouver un aboutissement positif à Abou Dhabi (fin février), a été mise en échec à la fois par une initiative du maréchal Haftar et par une initiative, ou une non-initiative, du Premier ministre Sarraj», avait-il déclaré à l'Assemblée nationale.

Vidéo: Libye, vers une nouvelle guerre civile?

Impasse militaire et politique

Emmanuel Macron a reçu le 8 mai M. Sarraj, qui accuse Paris de soutenir son rival Khalifa Haftar. Il avait «réaffirmé» le «soutien» de la France au Premier ministre et appelé à un cessez-le-feu «sans conditions».

Après plus d'un mois d'offensive infructueuse des troupes du maréchal Haftar pour s'emparer du contrôle de Tripoli, la situation semble dans l'impasse tant militaire que politique en Libye.

L'Union européenne a condamné lundi l'offensive des forces du maréchal, la qualifiant de menace pour la sécurité internationale, et a appelé à un cessez-le-feu immédiat en Libye. (afp/nxp)

Créé: 16.05.2019, 19h13

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.