Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:05

Diplomatie Macron se «réjouit» de voir Trump le 14 juillet

Les présidents français et américain vont assister ensemble au traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées.

Emmanuel Macron et Donald Trump lors du G20 à Hambourg.

Emmanuel Macron et Donald Trump lors du G20 à Hambourg. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Emmanuel Macron se réjouit de voir son homologue américain Donald Trump le 14 juillet à Paris, pour évoquer «tous les sujets, y compris les désaccords», a expliqué mardi le président français, à Lausanne où il a défendu la candidature de Paris pour les JO-2024.

«Je verrai dans quelques jours à Paris, et je m'en réjouis, le président Trump. Et nous évoquerons tous les sujets que nous partageons, y compris les désaccords», a-t-il annoncé lors d'une conférence de presse sur les bords du Lac Léman. «Il y a beaucoup de sujets sur lesquels nous travaillons ensemble, la lutte contre le terrorisme, la crise en Syrie et en Libye, et beaucoup d'autres sujets d'intérêts communs», a précisé le président français.

Donald Trump, qui a retiré le 1er juin les Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat, sera l'invité du président français, pour célébrer «une autre date importante, qui est l'entrée en guerre des Etats-Unis à nos côtés pour sauver la liberté», a ajouté M. Macron.

Trump absent à Lausanne

Les deux présidents assisteront depuis la Place de la Concorde au traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées, le jour de la fête nationale française, avec un détachement de 145 militaires américains qui descendra l'avenue.

La dernière présence d'un président américain au défilé remonte à 1989, pour le bicentenaire de la Révolution française. George Bush père y avait alors assisté, tout comme le chancelier allemand Helmut Kohl et la Première ministre britannique Margaret Thatcher, à l'invitation de François Mitterrand.

Emmanuel Macron était présent mardi à Lausanne pour présenter avec la délégation française le dossier de candidature de Paris pour l'organisation des JO en 2024, devant la petite centaine de membres du Comité international olympique (CIO). La capitale française est en concurrence avec Los Angeles.

Donald Trump, qui contrairement à Emmanuel Macron n'a pas fait le déplacement en Suisse, a néanmoins publié un tweet quelques minutes après les présentations: «(Nous) travaillons dur pour obtenir les jeux Olympiques pour les Etats-Unis (L.A.). A suivre!». (afp/nxp)

Créé: 11.07.2017, 14h59

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.