Mercredi 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour 18:26

Venezuela Maduro ouvert au «dialogue» en Norvège

Malgré la tentative de «coup d'Etat» déjouée, les négociations en Norvège avec l'opposition vont «continuer», selon Maduro.

Un premier face-à-face a déjà eu lieu en Norvège, sans donner de résultats.

Un premier face-à-face a déjà eu lieu en Norvège, sans donner de résultats. Image: AFP

Responsables vénézuéliens inculpés aux Etats-Unis pour blanchiment

Deux responsables vénézuéliens liés à la société nationale de production d'électricité Corpoelec ont été inculpés aux Etats-Unis pour blanchiment d'argent, a annoncé jeudi le ministère américain de la justice. Son communiqué ne précise pas où se trouvent les deux hommes. Ils sont accusés d'avoir utilisé des banques de Floride pour blanchir le produit de pots-de-vin obtenus de sociétés américaines ayant décroché des contrats dépassant 60 millions de dollars avec Corpoelec entre 2016 et 2018. Parallèlement, le ministère américain du trésor a imposé des sanctions contre les deux suspects pour leur «implication dans des cas importants de corruption et de fraude au détriment du peuple vénézuélien» et en lien avec leur inculpation, selon un communiqué distinct.

Galerie photo

Venezuela: le président du Parlement s'autoproclame «président»

Venezuela: le président du Parlement s'autoproclame «président» Deux présidents se faisaient face au Venezuela après que le président du Parlement, contrôlé par l'opposition, s'est autoproclamé «président» par intérim.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président vénézuélien Nicolás Maduro a affirmé jeudi que le «dialogue» avec l'opposition en Norvège, suspendu pour l'heure, «va continuer». Il avait accusé la veille cette même opposition et son chef de file Juan Guaido d'être impliqués dans une tentative de «coup d'Etat» déjouée.

«Tout ce que je peux vous dire pour le moment, c'est que le dialogue avec les Norvégiens avance (...) nous allons nous diriger vers des accords vérifiables, réalisables pour la paix au Venezuela», a ajouté le président vénézuélien Maduro lors d'une intervention télévisée. Un premier face-à-face entre des délégués du président socialiste et de l'opposition vénézuélienne s'est tenu en mai à Oslo, sans toutefois donner de résultats.

Le 7 juin, Juan Guaido a expliqué qu'aucune nouvelle rencontre n'était prévue. Le chef de file de l'opposition, qu'une cinquantaine de pays reconnaissent comme président par intérim, a assigné trois objectifs à d'éventuels nouveaux pourparlers: le départ de Nicolás Maduro, la mise en place d'un «gouvernement de transition» et l'organisation d'«élections libres».

Guaido accusé par le régime

«Il y a du nouveau, des informations positives», a pour sa part affirmé Nicolás Maduro jeudi, sans préciser de calendrier ou d'ordre du jour pour ce prochain round. La veille, le chef de l'Etat et son gouvernement avaient annoncé avoir «déjoué» une tentative de «coup d'Etat» militaire qui aurait dû se produire dimanche et lundi.

Selon le ministre de la communication, il était prévu d'assassiner Nicolás Maduro, son épouse et plusieurs hauts responsables du gouvernement. Le ministre a directement mis en cause Juan Guaido, l'accusant de «planifier des assassinats». L'opposant, qui avait tenté en vain de susciter un soulèvement de l'armée le 30 avril, a rejeté ces allégations.

Treize personnes ont été arrêtées pour leur implication dans l'opération déjouée, a annoncé le ministre, qui est aussi l'un des délégués de Nicolás Maduro pour les négociations d'Oslo. (ats/nxp)

Créé: 28.06.2019, 04h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.