Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 01:20

Météo Mai 2020 est le plus chaud jamais enregistré

Les températures les plus élevées par rapport à la normale, et même très anormales, ont été relevées en Sibérie, avec près de 10°C au-dessus de la normale.

Mai 2020 a été le mois de mai le plus chaud jamais enregistré sur la planète, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique.

Mai 2020 a été le mois de mai le plus chaud jamais enregistré sur la planète, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mai 2020 a été le mois de mai le plus chaud jamais enregistré sur la planète, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique, qui souligne des températures très largement supérieures à la normale en particulier en Arctique.

«Mai a été 0,63°C plus chaud que la moyenne des mois de mai de la période 1981-2010, ce qui en fait le mois de mai le plus chaud depuis le début des données», devant mai 2016 et mai 2017, a indiqué Copernicus vendredi dans un communiqué.

Les températures les plus élevées par rapport à la normale, et même «très anormales», ont été relevées en Sibérie, avec près de 10°C au-dessus de la normale. Dans le nord-ouest de la région, la débâcle (rupture de la glace) sur les fleuves Ob et Ienisseï n'avait jamais commencé aussi tôt, précise Copernicus.

Le printemps a été également particulièrement doux sur une grande partie de la région arctique, notamment dans l'ouest de l'Alaska, mais aussi en Antarctique.

Au niveau mondial, le service européen souligne que les douze derniers mois (juin 2019 à mai 2020) égalent la période d'une année glissante la plus chaude jamais enregistrée (octobre 2015 à septembre 2016), avec 0,7°C au-dessus de la normale.

En raison du réchauffement climatique provoqué par les émissions de gaz à effet de serre produites par les activités humaines, la planète a déjà gagné plus de 1°C depuis l'ère pré-industrielle, entraînant déjà une multiplication d'événements météo extrême comme les canicules, sécheresses ou inondations.

2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde, après 2016, et les experts s'attendent à ce que la température moyenne mondiale batte un nouveau record au cours de la prochaine période quinquennale (2020-2024). (afp/Le Matin)

Créé: 05.06.2020, 09h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.