Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 12:52

Etats-Unis-Russie Mails de Trump Jr: des «inventions», dit Agalarov

Le milliardaire russe Aras Agalarov a qualifié mercredi d'«inventions» le contenu des mails dévoilés par le fils aîné du président américain.

De gauche à droite: Donald Trump, Aras Agalarov, la Miss Univers 2012 Olivia Culpo et Emin Agalarov, photographiés à Las Vegas, en 2013.

De gauche à droite: Donald Trump, Aras Agalarov, la Miss Univers 2012 Olivia Culpo et Emin Agalarov, photographiés à Las Vegas, en 2013.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ce sont des inventions ! Je ne sais pas qui les a inventées et ce que Hillary a à voir avec ça», a déclaré Aras Agalarov dans une interview à la radio russe Business FM, évoquant les informations qu'il aurait été prêt à révéler à Donald Trump Jr, selon les mails dévoilés mardi par Donald Trump Junior.

Aras Agalarov est un des protagonistes russes du dernier scandale visant Donald Trump, son équipe de campagne et les éventuels liens ou collusions avec la Russie. Donald Trump Jr dit avoir reçu en juin 2016 des mails de Rob Goldstone, ami britannique de la famille, ancien journaliste de tabloïd et manager, lui indiquant que le père d'un chanteur de pop russe dont il s'occupe pouvait fournir des dossiers compromettants sur Hillary Clinton.

Le mail désigne le chanteur russe Emin Agalarov, dont Rob Goldstone est le manager, et Aras Agalarov, père du chanteur et présenté comme un proche du procureur général de Russie, un poste clé et sensible.

Pas «familier» de Goldstone

Interrogé, Aras Agalarov a démenti être familier du Britannique. «Je ne le connais pas vraiment. Il a travaillé avec Emin à une période comme manager, il faisait de la promotion aux Etats-Unis ou quelque chose comme ça», a déclaré le milliardaire russe. Le fils aîné de Donald Trump a admis mardi avoir rencontré l'an dernier une avocate russe, Natalia Vesselnitskaïa, qui lui avait été présentée par Rob Goldstone comme une émissaire du gouvernement russe en possession d'informations potentiellement compromettantes sur Hillary Clinton.

Dans un message du 3 juin 2016, M. Goldstone informait Donald Trump Jr que le procureur général de Russie, Iouri Tchaïka, avait proposé à Aras Agalarov de «donner à la campagne Trump des informations et documents officiels qui incrimineraient Hillary et ses transactions avec la Russie et qui seraient très utiles à votre père».

«Ce sont évidemment des informations de très haut niveau et sensibles, mais qui font partie du soutien de la Russie et de son gouvernement pour M. Trump», écrit Rob Goldstone. «S'il s'agit bien de cela, j'adore (l'idée), surtout plus tard cet été», a répondu Donald Trump Jr. (afp/nxp)

Créé: 12.07.2017, 12h38

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.